Chapitre 20 : La plus forte des attaques

Chapitre 20 : La plus forte des attaques

« Alpha… Tu préfères ne pas me laisser passer ? »

« Et pourquoi ferais-je une telle chose ? Donne-moi une raison valide pour que j’accepte. »

« Tu resteras en vie. Ce n’est pas déjà une bonne raison ? »

La jeune femme aux cheveux rouges fit apparaître un dragon constitué d’eau derrière elle, ses yeux améthyste posés sur la gamine qui se tenait en face d’elle. Elle l’avait prévenu… C’était à elle de voir si elle allait accepter ou non. Il valait mieux des fois ne pas forcer la chance surtout qu’elle… était loin d’être contente. Alpha eu un petit rire avant de dire :

« Que je suis impressionnée par cette raison… Et effrayée aussi. »

« Les enfants comme toi devraient être au lit le plus tôt possible. »

« Il ne faut pas juger sur les apparences. »

Ah bon ? Mais qu’est-ce qu’elle en avait à faire de son apparence physique ? En fait, elle n’en avait rien à faire de tout ça ! Tout ce qu’elle voulait, c’est que ça se termine le plus rapidement possible et ça, elle allait vite régler ce problème ! Elle lança son dragon constitué d’eau à l’attaque, lui ordonnant de charger la petite fille aux cheveux orange, celle-ci poussant un petit rire amusé avant de se téléporter :

« Je ne suis pas la plus rapide, je ne suis pas celle qui encaisse le mieux les coups mais il y a un domaine où je me débrouille bien mieux que n’importe qui d’autre… Et c’est celui du combat ! Je suis la plus expérimentée de toute ma famille ! »

« MAIS COMPREND QUE J’EN AI RIEN A FOUTRE ! »

Mais merde, c’était difficile à cerner ou quoi ?! Le dragon constitué d’eau s’arrêta dans sa course, se retournant pour apercevoir Alpha qui était dans le dos de Mylidie. Celle-ci frappa du pied sur le sol avant de faire pareil que le dragon, faisant apparaître deux lames d’eau dans ses mains, ne se préoccupant pas encore d’utiliser son arme maintenant.

« Je veux simplement que vous dégagiez de cet endroit ! »

« Ce n’est pas aussi simple que ça malheureusement, héhéhé. »

« Avec ta mort, ça résoudra déjà quelques problèmes, laisse toi faire ! »

« Comme si j’allais t’écouter ma grande. Allons… un peu de sérieux. »

La jeune fille pensait vraiment qu’elle allait rester là sans rien faire ? Que ses paroles n’étaient que du vent ? Mais elle allait l’écraser et lui faire comprendre à quel point elle était en colère ! Erol… Erol qui lui avait tout promis… Il n’avait pas hésité… avec Danya… Il pouvait s’excuser, se faire pardonner, ça ne changeait rien ! Elle connaissait le comportement de Danya ! Elle le connaissait mais… Elle pensait qu’il aurait eu plus de volonté que ça ! Mais non… Ce n’était pas du tout ça, c’était même l’inverse ! Il était tombé dans ses bras avec une certaine facilité ! Comme si… Au final, il n’attendait que ça. Oh oui… Voilà… Il n’avait attendu que ça ! Il s’était même jeté sur elle car c’était ce qu’il voulait à la base… Toutes ces années passées avec Danya faisaient qu’il était amoureux d’elle… et non… de la vilaine femme qu’elle était… Dire que…

« La colère et la trop profonde réflexion vont te causer de gros ennuis ma grande ! »

« NE M’ADRESSE PAS LA PAROLE ! »

« D’accord, d’accord ! Comme tu veux, ça ne te gêne pas alors si je te donne un petit cadeau ? Avec les félicitations de la maison ! »

Une violente décharge électrique fit tomber à genoux Mylidie, celle-ci n’ayant pas eu le temps de voir ce qui lui arrivait dessus. Elle… Elle n’avait pas de temps à perdre avec ces petits problèmes pathétiques ! Elle se redressa, quelques brûlures sur le corps, serrant les dents alors qu’elle faisait disparaître son dragon constitué d’eau.

« On dirait que je n’ai pas été assez forte au premier coup. »

« LA FERME ! Je vais te crever tout simplement ! »

« Si tu t’en sens capable… Il est vrai que je suis si petite, faible et chétive… »

Elle ironisait bien que ce n’était pourtant pas si loin de la vérité. Elle ressemblait à une poupée capable de se briser au moindre choc. Pourtant, des chocs, c’était elle qui en causait ! Elle était plus que puissante dans ses gestes ! Et l’éclair qu’elle avait envoyé… Elle ne pensait pas que Mylidie aurait résisté à ce coup. La jeune femme aux cheveux rouges et en colère posa une main sur la base de sa rapière, la sortant après avoir fait disparaître ses deux lames constituées d’eau.

« Puisque c’est ce que tu veux… et que tu ne me laisses pas le choix… Je vais t’exterminer et te rayer de ce monde ! Je vais… »

« Agit et tais toi… Quand on est en colère et frustrée, on ferait mieux de fermer son clapet pour éviter de trop le montrer. La véhémence dont tu fais preuve signale parfaitement que tout ça est relié à des problèmes de cœur. En plus, je lis en toi comme dans un livre ouvert. Trahison… Mensonge… Dépit… Détresse… »

« TA GUEUUUUUUUUUUULLLLLLLLLLLE ! »

Ses vêtements se déchiraient légèrement, signe qu’elle allait utiliser toute sa puissance pour écraser Alpha. Une aura violette entourait Mylidie, sa bouche s’ouvrant légèrement alors que ses dents poussaient un peu pour prendre la forme de nombreux crocs. Elle avait sa main droite sur sa rapière, la retirant alors que sa main gauche se transformait en griffe. Non… Les Milobellus n’avaient pas de griffes à la base… mais elle n’avait pas le corps d’une Milobellus mais d’un être humain. Ce n’était même plus de la colère mais de la fureur. Elle était dans un état qui était… monstrueux. Ses yeux améthyste se refermaient avant de s’ouvrir quelques secondes plus tard. Elle se jeta sur Alpha, la lame de sa rapière s’allongeant subitement pour percer le mur alors qu’elle continuait de crier :

« TU NE SAIS RIEN ! RIEN DU TOUT ! »

« Mais pourquoi je devrais savoir ? »

« ALORS… ALORS… TAIS… TOI ! »

Elle perdait tout contrôle sur elle-même, elle n’avait jamais ressenti ça auparavant. De la jalousie… De la haine… De la colère… Auparavant, elle trouvait ça gentillettes les remarques de Danya sur elle et Erol. Mais maintenant… Ca la dégoûtait… Ca la répugnait et elle avait envie… envie de tout détruire autour d’elle !


Sa bouche s’ouvrit, laissant apparaître un puissant souffle de flammes violettes, celles-ci se mettant à tournoyer autour d’Alpha alors que la petite fille avait un grand sourire aux lèvres. C’était parfait ce qui était en train de se dérouler. Oh… Ce n’était pas bon pour elle mais ça ne la gênait pas plus que ça. C’était une bonne partie du plan.

« Laisse toi donc envahir par ce sentiment… Tu leur en veux non ? »

« Je t’ai dit… DE TE TAIRE ! TU ES SOURDE OU QUOI ?! »

« Tu veux me tuer ? Tu as envie de m’éliminer pour pouvoir revoir ce jeune homme aux cheveux noirs ? Je trouve qu’il fait bien la paire avec celle aux cheveux blancs. Ah… Mais la pauvre… L’Impératrice Galixée… aime beaucoup ce jeune homme nommé Erol. Je pense qu’elle et lui doivent discuter longuement… voir plus si affinités. Il faut se dire qu’il est à l’origine de sa création et donc qu’un lien très proche les unit. »

Galixée… Galixée… Galixée… ELLE AUSSI ?! ELLE AUSSI VOULAIT VOLER EROL ?! Elle s’écroula au sol, bavant comme un animal ayant la rage. Ses deux mains étaient devenues des griffes parfaites alors qu’elle haletait, se mettant à courir à quatre pattes. Une longue queue de Milobellus était apparue en bas de son dos, la jeune femme aux cheveux rouges tournant sur elle-même pour balayer complètement la pièce. Alpha fut prise dans l’assaut, envoyée contre un mur alors qu’elle crachait du sang violet au sol. Ca faisait très mal ça ! Ca faisait même beaucoup trop mal à son goût !

Parfait… Tout était parfait… Elle allait bientôt sombrer dans une folie dont elle n’allait pas se relever. Pourquoi utiliser une manipulation forcée sur les gens alors qu’il était possible de jouer au pantin avec eux ? Il suffisait simplement de dire les mots exacts et il ne restait plus qu’à laisser la suite se faire. Ohhhh que oui ! Mais là… Elle allait beaucoup trop souffert rien qu’avec ce coup… et si on comptait les flammes draconiques auparavant… et la colère qui habitait Mylidie… Ca faisait beaucoup. Elle posa un genou au sol, un sourire ensanglanté aux lèvres. Oh… Oui… Quitte à disparaître… Autant que ça soit avec un petit cadeau en retour. Elle prit la parole d’une voix amusée :

« Alors, alors alors… On est en colère ? Tu devrais te dépêcher de me tuer… Sinon, il se pourrait que Galixée et Erol soient très occupés. »

« Je… Je… Je… vais … Je vais te… »

« Me quoi ? Tu sais… Cet Erol… est né comme un humain. C’est pour cela qu’il doit disparaître comme les autres humains… C’est pour cela qu’il fallait que l’humanité soit détruite… mais vous, les pokémons comme toi, vous en avez décidé autrement. Vous vouliez les protéger, les sauver… Vous les aimiez d’un amour dévorant et passionné, un amour qui faisait qu’ils se jetaient sur vos corps, qu’importent les formes que vous aviez… Mais ce n’était pas de l’amour pour eux… Ca ne l’a jamais été… C’était juste la recherche du plaisir… La recherche de la survie. C’est pareil actuellement sauf que c’est l’inverse. Les femmes pokémons qui dominaient le monde grâce à l’Horoscopie, le fait que ce soit l’humain qui est une sous-espèce, mais au final… Rien n’a changé. Sauf le physique des pokémons bien entendu. Alors… Qu’est-ce que tu dis de cela ? Comprends-tu que le jeune homme auquel tu tiens tant n’est pas fait pour toi ? Qu’il ne pourra jamais l’être ? Oh… Vous êtes au final deux membres de Drakoni… mais c’est trop tard maintenant. »

« EROLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL ! »

Un cri strident qui fit fissurer tous les murs, une partie du plafond blanc sécroulant alors que la tête dAlpha se retrouva plantée au bout de la rapière de Mylidie. Celle-ci la retira violemment, la faisant se décomposer grâce à une flamme violette. Avant même que le cadavre dAlpha ne tombe au sol, ses deux griffes se posèrent sur sa tête, la faisant exploser en aspergeant Mylidie de sang violet et de morceaux de cervelle. Celle-ci sécroula au sol, se tenant sur les coudes avant de pousser un rire dément :

« Hé… Héhéhé… EROL… EROL… ON… ON… »

Quelque chose se fissurait à lintérieur mais quoi ? En regardant de plus près, tout le décor semblait se modifier pour laisser apparaître une pièce entièrement vide mais avec un escalier qui montait et un qui descendait. Toute cette zone auparavant navait été quune simple illusion de la part dAlpha Même le cadavre de la jeune fille avait disparu. Elle entendit des voix quelle reconnaissait facilement mais elle Elle ne voulait pas les voir ! Elle devait grimper Et trouver cet endroit où Erol était ! Des explications Cest ce quelle voulait ! ELLE VOULAIT DES EXPLICATIONS !

Laisser un commentaire