Chapitre 113 : Nouvelle amie

Chapitre 113 : Nouvelle amie

« Relâche ce panier et il ne t’arrivera rien de mal. »

Il voulait se montrer menaçant mais il n’y arrivait pas totalement. Ce Dimoret était bizarre … en un sens. Il ne paraissait pas agressif mais quand même prêt à se défendre par tous les moyens nécessaires. Jusqu’au bout, n’est-ce pas ?

« DIMO ! DIMORET ! DIMORET ! DIMO DIMO DIMORET ! »

« Tu es donc prêt à tout pour … garder ce panier ? Comme tu le désires ? »

« DIMORET DIMO DIMORET RET ! »

Elle continuait de crier cette créature, n’est-ce pas ? C’était anormal. Quelque chose clochait et il amorça un mouvement vers elle … avant de la voir lâcher le panier et de reculer, se mettant en boule. Qu’est-ce que … ça voulait dire exactement ? Il cligna des yeux, un peu étonné et abasourdi, entendant quelques sanglots.

« Qu’est-ce que ça … Pourquoi est-ce que ce pokémon pleure ? »

En y réfléchissant bien, c’était peut-être la première fois qu’il rencontrait un pokémon sauvage … qui n’était pas agressif ou qui n’avait pas envie de se battre. Midona arriva finalement jusqu’à lui, haletante avant de dire :

« Ah … Pfiou… Je suis arrivée à temps, on dirait bien. Link ? Tu ne l’as pas fait souffrir, j’espère, cette Dimoret, n’est-ce pas ? »

« N… Non. Mais je l’entend sangloter et … j’ai préféré arrêter en fait. Je ne saisis pas vraiment tout ce qui se passe si je peux me permettre. »

« Range ton arme et approche-toi d’elle. »

Bon, si Midona le disait, c’est qu’il y avait surement quelque chose et … AH ! Pour montrer qu’il n’était pas agressif, le mieux serait de faire ça. Il tendit son arme à Midona, s’avançant vers la Dimoret ainsi que le panier tombé au sol. Le pokémon était recroquevillé sur lui-même, n’osant plus bouger tout en continuant de sangloter.
H… Hey. Ca lui faisait mal au cœur de voir ça. Bien entendu, ce n’était pas la première fois qu’il voyait quelque chose de triste mais cette créature … semblait complètement dépassée et perdue par les évènements. Elle … ah, c’était peut-être ça.

« Elle ne sait pas où se trouve, elle ne sait pas où aller, elle ne connait rien du royaume d’Hyrule et est perdue. Et là, elle a décidé de voler de la nourriture en dernier recours. »

Il venait de dire cela à lui-même plus qu’à Midona. Bon, c’était donc ça ? S’il avait bien compris ? Il ouvrit le panier, observant les restes et la nourriture qu’ils n’avaient pas touchée. Voilà, c’était comme ça. C’était comme ça qu’il devait faire.

« Est-ce que tu as faim ? Enfin … tiens ? »

Il tendait une pomme, la Dimoret relevant son visage avec inquiétude, approchant une griffe vers lui avant de se rétracter. C’était bien un animal sauvage. Il avait perdu l’habitude de se dire que les pokémons étaient comme des animaux.

« Di… moret ? Dimo ? »

Elle demandait cela avec lenteur tout en récupérant la pomme. Elle commença à la manger devant lui avec appétit alors que Midona arrivait jusqu’à Link, venant s’accroupir à ses côtés. Elle vint dire d’une voix douce :

« Comme quoi, la solution n’est pas toujours la force, n’est-ce pas ? »

« Je ne pensais pas … la blesser réellement. Enfin bon … Qu’est-ce que je dois faire ? Tu t’appelles Dimoret, n’est-ce pas ? Est-ce que tu … vas bien ? »

La pokémon le regarda avec lenteur, attendant de voir si c’était bien à elle qu’il s’adressait. Il hocha la tête positivement, la pokémon s’avançant vers lui, un trognon de pomme sur sa griffe. Il le reprit, lui montrant ensuite d’autres plats.

« Si tu … as encore faim, tu peux prendre ce que tu veux ? »

Il lui disait cela, la laissant se nourrir avant de sortir une pokéball. Est-ce qu’il devait la récupérer ? Ou alors Midona ? Il se tourna vers elle, la jeune femme hochant la tête négativement. Est-ce qu’il devait capturer cette Dimoret ?

« Tu sais, si tu as peur d’être seule dans cet endroit inconnu, tu peux … nous accompagner ? »

« Dimoret ? Dimoret ? Di… moret ? Dimo. »

La créature le regardait avec étonnement. Si elle l’accompagnait, elle aurait alors à manger et à boire ? Elle serait en sécurité et surtout ne serait pas perdue ? C’était vraiment une idée qui lui plaisait beaucoup ! Elle hocha la tête positivement, émettant un petit rire.

« On dirait bien que tu as accepté ma proposition. Alors maintenant, comment est-ce que je dois t’appeler donc ? Vas pour Tatania ! »

« Link ? Tu ne veux pas réfléchir un peu plus à son nom ? » demanda Midona alors qu’il faisait non de la tête. Il était sûr de son choix.

« Je trouve que ça lui colle très bien. Tatania, tu veux bien tapoter la pokéball alors ? Pour montrer que c’est toi qui veut venir et pas l’inverse ? »

« Dimoret. Dimo. » répondit calmement la pokémon avant de venir tapoter de sa griffe le bouton de la pokéball, s’enfonçant à l’intérieur. La sphère rouge et blanche commença à trembler plusieurs fois avant de s’arrêter. Il appuya sur le bouton à son tour, laissant sortir la pokémon pour qu’elle puisse respirer de son côté. Tatania donc ? C’était un joli nom qu’il venait de lui trouver. Midona de son côté soupira légèrement. Elle aurait bien voulu profiter un peu plus de cette pause à eux deux mais bon … c’était le destin. Elle n’allait pas reprocher à Tatania d’avoir interrompu tout cela, ce n’était pas vraiment de sa faute.

Laisser un commentaire