Chapitre 24 : Deux pions, une place

Chapitre 24 : Deux pions, une place

« Qu’Alan soit mis à l’abri… Je vais m’occuper de lui. »

« Peut-être as-tu été capable d’évoluer mais… »

Rélo n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’il se retrouva allongé au sol, sans possibilité de se mouvoir. Il grogna de douleur, tentant de se relever mais n’y arrivant pas. Elle dominait complètement l’adolescent au masque blanc :

« Est-ce que tu saisis la différence entre moi et moi ? Ou alors, je dois te l’expliquer ? »

« Tu as évolué… non pas grâce à cet humain… héhéhé… mais grâce à la haine des personnes comme moi… Héhéhé… Mais nous sommes deux… dans ce cas là. »

Hum ? Qu’est-ce que ça voulait dire ? La paralysie qu’elle engendrait venait de disparaître tandis qu’il posait une main sur son masque squelettique, l’empoignant pour le fissurer légèrement. Il se redressa avant de sourire :

« Mais pour l’instant, ce n’est pas encore suffisant ! Je n’ai pas encore assez de haine contre toi, mais cela ne va pas tarder ! Continue à me frapper ! Continue à me faire souffrir et tu verras bien ce qui t’attend ! Mais de l’autre côté… Je vais aussi m’amuser… Regarde donc ce corps pendu au-dessus du sol ! »

Qu’est-ce qu’il comptait faire avec lui ?! Elle comprit très rapidement où il voulait en venir quand le corps du père se disloqua en deux au niveau du ventre, répandant tripes et autres contenu sur le sol à côté des pieds.

« Et à quoi cela t’a servi de faire ça ? Tu veux bien me donner une raison valide ? »

« J’en avais simplement envie… Simplement envie pour voir ta réaction. «

« Et qu’est-ce que ma réaction te dit ? Ah ! Mais j’ai la réponse ! »

La tête de Rélo percuta le mur, le masque se brisant en partie, laissant s’écouler un peu de sang. Vraiment, il était si faible et pathétique… Contrairement à ce qu’il avait été dans le passé… Quand il était humain… Et elle… Elle était devenue assez forte pour tenir tête à l’une de ces créatures… Hahaha… Vraiment…

« Et dire que je suis l’une des créatures que j’ai combattues dans le passé.. »

« Ah oui ! L’héroïne ! Le triste destin de cette héroïne ! Oh oui ! J’avais complètement oublié que j’étais en face de la grande Mana ! Héhéhé ! C’est pour cela qu’elle est aussi forte ! Vraiment si forte, n’est-ce pas, Mana ? Tu veux qu’on joue à celui qui brisera l’autre en premier ? Je suis sûr que tu vas gagner ! »

« Je ne sais pas ce que tu manigances mais si tu le désires tellement, on va s’occuper de ça tout de suite… Pauvre Alan… Vraiment… Les humains peuvent tous mourir et je les aiderai si c’est nécessaire… mais ils ne sont pas obligés de finir aussi tristement qu’Alan… A force de passer du temps avec lui, je crois que… »

« Que… Que… Que… Oh ! Tu veux dire cela ? Est-ce que c’est possible le cœur de pierre de Mana l’Insensible soit enfin tombé et fissuré ? C’est vrai que tu choisis très bien tes cibles ! Tu n’as pas pris n’importe qui ! Un roi ! Dommage que tu sois une pokémon ! »

« Héhéhé… Dommage que je ne parlais pas de sentiments amoureux… Mais de sentiments affectifs… Mais on parle, on parle… et tu tends à essayer de m’attaquer n’est-ce pas ? »

Elle faisait plusieurs pas sur les côtés tout en s’abaissant ou en lévitant un peu au-dessus du sol tendant ses deux mains vers Rélo, le bloquant contre un mur alors qu’il crachait du sang en plus grande quantité. Un craquement sinistre et son bras droit fut cassé, le faisant râler de douleur bien qu’il gardait son sourire. Oh oui… Plus les secondes s’écoulaient, plus il la détestait. Plus le temps passait, plus sa haine s’accentuait…
Maintenant… Le bras gauche… Elle tendit sa main, brisant le bras de l’adolescent qui poussait un gémissement de douleur, son masque tombant complètement en morceau alors qu’il rigolait… Oui… C’était ça… Complètement ça… C’était ça qu’il devait ressentir comme chaleur… Comme … haine… Il éclata de rire, son corps se mettant à briller complètement alors que ses deux bras se remettaient correctement.

Ah… Ce n’était pas forcément prévu ça… qu’il évolue… Ce n’était pas du tout prévu même…. Lui aussi était capable de ressentir de la haine… A un tel point que cela lui permettait de changer de forme… pour laisser apparaître un être entièrement momifié avec un bandeau au niveau des yeux… Il avait à peine un emplacement pour parler au niveau de la bouche. Les quatre enfants revinrent enfin, signalant à Mana qu’Alan était couché sur le canapé.

« Tant mieux héhéhé… Tant mieux… Car on va avoir des petits soucis… »

« Le père… Le père… d’Alan… »

« Oui… Il est définitivement mort là… Encore que si ça n’avait été qu’une pendaison de quelques minutes… Mais avec la moitié de son corps au sol, il n’y a plus d’espoir… Je suis désolée… pour Alan. »

« ENFIN ! J’ai évolué ! C’est la preuve que je ne suis pas qu’un simple pion ! Que je suis au-dessus de vous ! Vous êtes bien trop faibles psychologiquement pour espérer atteindre ce rang ! A part Mana… Héhéhé ! Mana… Elle a été très triste… et mal… à ce moment… »

Hum ? Il parlait encore et toujours ? Il ne pouvait pas se taire un moment ? Elle demanda aux enfants de reculer, faisant tournoyer ses bandelettes autour d’elle avant de les réunir sous forme de boules. Elle les envoya vers Rélo, celui-ci faisant de même pour les repousser avant d’éclater de rire. Oh que oui… Il allait faire ça !

« Que le roi noir disparaisse sous les gravats de sa demeure ! »

Les bandelettes de Rélo commencèrent à s’allonger tout en devenant aussi fines que des feuilles de papier. Elle cria aux enfants de s’abaisser alors que les murs s’effritaient à hauteur du bassin avant d’être tranchés complètement… Tout le haut de la maison s’affaissa avant de s’écrouler sur eux, Mana poussant un cri en pensant à Alan. BORDEL ! Eux pouvaient facilement se dématérialiser mais lui… Elle disparue dans le sol, espérant que ça n’allait pas être trop tard !

Autant dire qu’il ne restait plus vraiment grand-chose du haut de la maison… Et dans les pièces au rez-de-chaussée, de nombreuses poutres ou gravats se trouvaient un peu partout. Mana gémissait de douleur, des pierres de différentes tailles sur son dos ensanglanté alors qu’elle serrait le corps d’Alan contre elle. Il avait simplement reçu une pierre sur son front, le faisant s’évanouir tout en l’ensanglantant mais ce n’était rien… rien du tout…

« C’était ça… ou alors te retrouver mort… Et ça… Je n’en ai pas envie… »

« Héhéhé ! STUPIDE ! Tu es complètement stupide ! Je croyais que tu comprenais ce que c’était d’être un pokémon spectre ! Se laisser blesser pour un humain ! Il est différent de nous mais tant qu’il est éveillé… C’est tout ce qui nous suffisait ! Il n’a plus personne ! Il est complètement détaché du reste du monde ! »

« Il nous a… moi et les enfants… Il n’est pas seul… Et il a ses pokémons aussi… »

« Ses pokémons ? AH ! Tu parles de ces ersatz ? »

Ersatz ? Il avait bien entendu ? C’était donc cette voix masculine qui était responsable de ce qui se passait ? Il ne voyait pas la scène… mais il était temps de s’en occuper ! Une violente vague sortit d’une pokéball en même temps qu’un jeune homme aux cheveux bleus. Il n’aimait guère faire son apparition sans que son dresseur le lui ordonne mais là, ce dernier n’était pas en état de réagir. Le jeune homme momifié fut repoussé en arrière, éclatant de rire en voyant Ouros qui se tenait entre lui et le duo.

« Hypocéan ! Hypo… Hypocéan ! »

« Et dire que tu peux devenir un magnifique dragon et être capable de t’exprimer… Si tu étais seulement capable d’évoluer… Chose qui ne sera plus possible lorsque je t’emmènerai dans l’outre monde ! »

Les bandelettes partaient en direction d’Ouros mais celui-ci ouvrit la bouche, crachant un souffle de froid pour geler les bandelettes. Elles tombèrent au sol, s’écrasant lourdement avant de se briser en morceaux. Rélo ne se laissa pas pour autant démonter, en faisant apparaître de nouvelles et de plus en plus, Ouros fermant les yeux.

C’était dommage que tout se termine aussi rapidement… Vraiment dommage… Le temps passé avait été trop court… beaucoup trop court… mais au moins, il avait fait gagner un peu de sursis à son dresseur… Il resta immobile, attendant que la mort arrive bien que ce ne fut pas le cas. Quatre enfants s’étaient positionnés devant lui pour le protéger alors que Rélo criait dans un grand éclat de rire :

« Vous pouvez être deux… quatre… six… Dix…. CENT… J’en ai tué bien plus que vous ! J’en ai tué des centaines voir des milliers lorsque j’étais vivant ! Ici, ça ne changera pas ! RIEN DU TOUT ! Je suis bien plus malin que vous ! Je vois bien plus loin que n’importe lequel d’entre vous ! Vous allez vous enfoncer dans la médiocrité alors que je vais m’élever au-dessus de vous ! Je prendrais la place de ce pathétique humain ! »

« Sauf si nous nous t’en empêchons… Ouros, occupe-toi de ton maître. »

« Hypocéan ? Hypo… Hypocéan… Hypo, hypocéan… Hypo. »

« Ne discute pas, tu n’es pas en mesure de venir à bout d’un spectre surtout lorsqu’il a évolué. Vous avez oublié l’une des façons d’abattre l’un de ces types… Seules les pokémons psychiques ou leurs pouvoirs peuvent abattre un spectre… mais aussi les pouvoirs issus du monde des spectres… Je vais m’occuper de ça. » murmura Mana tout en se redressant, laissant Alan aux bons soins de son Hypocéan.

C’était elle son adversaire et personne d’autre ! Elle se présenta à Rélo, le jeune homme restant parfaitement immobile comme si il se concentrait pour quelque chose. Mana fit plusieurs pas sur le côté puis en arrière, sautillant en avant alors que Rélo pestait. Comment cela se faisait-il qu’elle arrive à esquiver ses attaques ?! Il était bien plus fort qu’elle ! Ce n’était qu’une fille au final ! Il en avait tué tellement dans sa vie… Qu’est-ce qui la rendait si différente ?! Ils avaient tout les deux évolués !

« Tu sembles en pleine rage… Tu ne comprends pas que tu as déjà perdu ? »

« On verra bien si c’est le cas ! Je… Je… je… »

« Tu es habitué à tuer des proies sans défense… mais dès que celle-ci sait se battre, tu es complètement désemparé. C’est ça la différence entre toi et moi… Tu n’es qu’une pâle copie d’être humain au final… Tu es encore plus bas que terre… La seule chose qui te faisait croire que tu étais plus puissant que les autres… était le fait que tu t’en prenais qu’à plus faible que toi. Tu n’as pas eu l’habitude d’avoir affaire à une personne bien plus expérimentée que toi. »

« LA FERME ! Je vais te régler ton… »

« Les enfants… Est-ce que vous pouvez vous en occuper ? »

Les enfants ? Où est-ce que les marmots étaient passés ?! Il ne comprit que trop tard lorsqu’il fut soulevé dans les airs, des anneaux violets apparaissant autour de ces bras et de ses jambes comme pour le paralyser à un mur invisible. Ces gamins… Ils se focalisaient chacun sur un point ! Ils savaient pertinemment que ça ne servait à rien de l’attaquer sur l’intégralité de son corps… alors ils visaient un point précis ?!

« Arrêtez les gamins ! Vous ne comprenez pas ce que vous faites ?! Vous ne pourrez jamais revenir à la vie avec un roi aussi faible ! Je serais votre roi ! Laissez-moi partir ! Je vous aiderai à redevenir vivants ! »

« Ca ne sert à rien, tu ne les manipuleras pas, Rélo. Accepte ta défaite et ta mort. » murmura Mana tout en s’approchant de lui, lévitant au-dessus du sol.

« Ma défaite ? Ma mort ? HA ! Ne te moque pas de moi ! Je ne peux pas mourir ! »

« Est-ce que tu veux que je te prouve le contraire ? Je vais te montrer que c’est possible. Merci les enfants… et n’écoutez pas ce qu’il dit. Vous l’avez très bien remarqué avec Alan… C’est lui qui vous aidera à devenir vivants… Si seulement c’est possible… »

« Tu ne crois pas en ses dires ?! Il nous a annoncé que nous pouvions devenir à nouveau des humains… mais que nous garderions nos pouvoirs ! »

« Si tu parles de cette voix… Non, je ne m’y intéresse pas réellement. Je ne fais à confiance à personne, c’est comme ça. Tu es prêt à mourir ? » annonça Mana en tendant une main vers Rélo.


Tss… Non… Elle ne voulait même pas redevenir une humaine ! Elle ne voulait pas revenir à la vie alors pourquoi est-ce qu’elle avait été choisie ?! Pourquoi est-ce qu’il devait perdre maintenant ?! Ce n’était pas normal ! IL VOULAIT REVENIR A LA VIE ! Il hurla de toutes ses forces, cherchant à se libérer de l’emprise des quatre enfants sans y arriver, commençant à pousser des râles de rage avant de se mettre à baver.

« LIBEREZ MOI OU JE VOUS EXPLOSE ! »

« Quel sentiment cela fait de se sentir impuissant ? Tu ressens enfin ce que tes victimes ont du subir par ta faute… pendant toutes ces années… et ces siècles. »

« Je te buterai… JE TE TUERAI ! JE TE DEMEMBRERAI ! JE VIOLERAI TON CORPS MORT ! »

« Désolé mais personne ne touche à mon corps sans mon autorisation. »

Sa main droite se referma pour laisser simplement sortir son index, la jeune femme aux cheveux gris arrivant à la hauteur de son visage. Il cracha sur la joue de Mana, celle-ci émettant un grand sourire démoniaque avant de dire :

« Jusqu’au bout, tu es répugnant… C’est la meilleure chose qui me soit arrivé… De me débarrasser de toi ! »

« VAS TE FAIRE FOUTRE ! JE REVIEN… »

Elle posa son index sur le front de Rélo, une sorte d’aiguille le traversant en intégralité, un peu de sang s’écoulant alors qu’elle demandait aux enfants de relâcher leur emprise. Le corps tomba au sol mais se releva subitement, Rélo grognant :

« Ce n’est pas suffisant ! Ce n’est pas… Ah… Ah… »

« Désolée mais ça l’est bien plus qu’il n’en faut. Les enfants, retournons vers Alan. »

Ils hochèrent la tête, se dirigeant vers Ouros et le jeune homme aux cheveux blonds. Elle ? Elle restait immobile, voyant Rélo qui avançait lentement vers elle, sa main tendue :

« Je te hais… Je te hais… au plus haut point… Tu m’as résisté… Tu m’as résisté… On ne m’avait … jamais… résisté… auparavant… »

« Il y a une première fois à tout, Rélo. Adieu. »

Le corps tomba finalement au sol pour ne plus se relever alors qu’elle poussait un soupir, tournant sur elle-même. Voilà une bonne chose de faite.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/27/d423514113/htdocs/chibi/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire