Chapitre 270 : Terrain ravagé

Chapitre 270 : Terrain ravagé

« Bon ben… On fait quoi maintenant, monsieur le génie ? » demanda Rosy en s’adressant à Orion, le jeune homme se mettant à réfléchir à toute allure pour trouver une solution.

« Je dirais bien de recommencer mais cela ne servirait à rien. Donc… Pour l’instant, je ne sais pas trop quoi faire, je dois l’avouer malheureusement… »

« Alors réfléchis à toute allure car il y a de fortes chances qu’il n’apprécie pas ce que tu as fait… Enfin, ce que l’on a fait. » murmura Samus en désignant l’imposante créature de chair.

Et pour cause ! Celle-ci poussait de nombreux cris tonitruants crées par ses différentes têtes. La perte de l’une d’entre elles n’avait pas été une bonne chose et de l’autre côté, il semblait réellement énervé… Ce fut lorsque plusieurs protubérances sortirent du la globalité de son corps que le jeune homme aux cheveux blancs haussa un sourcil :

« Ca n’annonce vraiment rien de bon tout ça… Que tout le monde se mette à l’abri ! On ne se pas du tout ce que prépare ce monstre ! »

Pourtant, lui-même restait à découvert pour étudier la créature. Ce qu’elle manigançait ? Il ne le savait pas le moins du monde… Et c’était cela qui était étrange… Les tentacules qui étaient sorties du bas de cette tour de chair… Pourquoi ?

« Orion ! Tu attends quoi ?! Tu as dit toi-même que tu ne sais pas ce qu’il risque de faire ! »

« Ce n’est pas en restant tous cachés qu’on avancera ! Laissez-moi faire et on s’en sortira tous ! Personne ne mourra, je … »

Il s’arrêta alors qu’un dard géant venait s’abattre juste à côté de lui… Un dard qui devait bien faire un mètre de diamètre au niveau de la base. Qu’est-ce que ça voulait dire ? C’était quoi ce truc immense ?! Hey ! Ce n’était pas drôle du tout !

« Et ça ? Tu as une idée de ce que ça veut dire ?! » s’écria Rosy en désignant le dard.

« TAIS-TOI UN PEU ROSY ET PROTEGEZ VOUS TOUS ! »

Il venait de hurler de toutes ses forces alors que de plus en plus de boursouflures apparaissaient sur le corps de la tour de chair… Ces boursouflures qui grandissaient et explosaient… pour laisser apparaître des dards ! Tout son corps s’en était recouvert ?!

« Ce n’est pas possible ! Il n’a la possibilité d’en faire apparaître normalement ! »

« ORION ! FAIS ATTENTION AU LIEU ! » cria sa femme alors qu’elle courait vers lui dans son armure dorée, le faisant tomber au sol tandis qu’un dard géant passait au-dessus de sa tête pour s’écraser dans les restes d’un bâtiment.

« Merci mon ange… Je… Je… Je ne comprends pas ce qui se passe avec cette créature… Les dards sont majoritairement utilisés par les insectes… Et là… Lui… Il ne devrait pas en être capable… Même les pokémons plante n’en sont pas capables… Je… J’avoue que je suis un peu perdu par tout ça. » annonça t-il d’une voix lente tandis qu’elle lui souriait.

« Ne t’en fait pas… Tu vas trouver une solution… Comme toujours. »

Ah… Il était heureux qu’elle lui fasse confiance mais de l’autre côté, ça donnait plus de responsabilités sur ses épaules. Ah… Bon ! Maintenant, il devait voir le carnage… Heureusement pour lui, personne n’avait été blessé… AH ! SI ! Rosy ! Les deux poings de la jeune femme étaient légèrement ensanglantés, un peu comme ceux de ses pokémons… Ou alors les pieds dans le cas du Kicklee. Qu’est-ce que ça voulait dire ?! Il s’approcha d’elle, la regardant avec un peu d’effarement tout en disant :

« Il s’est passé quoi, Rosy ?! C’est pas normal que TOI, tu sois blessée ! »

« Espèce d’idiot ! T’as rien compris ! Je suis la plus haute gradée ici alors c’est à moi d’être blessée, pas aux autres ! Tu ne sais pas que ce sont les chefs qui doivent protéger les autres et pas l’inverse ?! Espèce de bouffon va ! »

« Les chefs ? Il n’y a que les… Non… Certains ne sont pas aussi courageux que nous pour ne pas hésiter un instant à faire ça… Qu’est-ce que tu as fait ? »

« J’ai juste repoussé de mes poings les dards qui arrivaient vers nous… Et mes pokémons ont fait pareil… C’est tout… » murmura t-elle en détournant le regard.

« La lieutenante n’a toujours pas digéré la mort de … »

« ROCK ! TU TE LA FERMES C’EST CLAIR ?! » hurla la jeune femme aux cheveux rouges en se tournant vers l’imposant homme avec son Kabutops.

« Rosy… Tu sais que … » commença Orion avant que Samus ne lui donne un coup derrière le crâne pour le faire taire, Orié s’approchant de lui pour lui demander de se taire.

« Qu’est-ce qu’il y a encore, Orion ?! T’as quelque chose à me dire ?! Alors dis-le ! »

« Non… Je n’ai rien du tout à te dire… C’est bon, je suis désolé… »

« Alors au lieu d’être désolé, réfléchis un peu à cette idée au lieu de tourner en rond, c’est clair ?! » reprit avec énervement la jeune femme aux cheveux rouges en demandant à ses pokémons de la suivre alors qu’ils allaient se préparer à une contre-attaque en direction du monstre de chair… avec ses nombreux dards.

« … … … … …. Orion, désolée pour ce qu’elle a dit… Il ne faut pas lui en vouloir. » annonça Serena tout en étant accompagnée de son Capidextre et d’une Lockpin.

« Je ne voulais pas l’énerver… Ce n’était pas du tout cela… »

« Nous le savons très bien, c’est simplement que depuis… qu’il est mort… Tu vois de qui je parle… Elle n’a pas cessé de s’entraîner et de s’occuper de ses pokémons. Tu sais, elle vient d’un refuge d’orphelins et elle a été très tôt dans l’armée… En fait, dès l’âge de seize ans… Et ce fut le commandant… qui l’avait récupérée… Il paraîtrait qu’elle avait été une fille à problèmes dans l’orphelinat. C’était ça ou alors… Non… C’était ça qu’elle a fait… Enfin bref… Le commandant était très proche des personnes de son vaisseau et elle ne faisait pas exception… C’est pourquoi, j’espère que tu comprends quand… »

« Merci, Serena. Je n’ai pas besoin d’autres explications à ce sujet. » annonça t-il d’une voix lente et calme alors qu’Orié baissait la tête. Samus quand à elle observait le ciel, se disant que des fois, il ne fallait pas juger une personne à son grade. Elle l’avait appris à ses dépends il y a quelques temps… Déjà quelques années.

Orion aurait bien voulut s’occuper de Rosy mais la jeune femme aux cheveux rouges continuait de grogner tout en observant l’épais monstre de chair… Il n’avait pas réagit depuis… Ah… Sauf les onze têtes… Mais elles n’attaquaient pas en leur direction… Tant mieux n’est-ce pas ? Enfin, c’est ce qu’il aurait aimé dire alors qu’il entendait le Pharamp de Sam qui semblait plutôt inquiet.

« Qu’est-ce qui se passe mon grand ? Ca ne va pas ? Comment ça ? ORION ! ROSY ! »

« Oui ?! Qu’est-ce qu’il y a Sam ?! » demanda Orion alors que Rosy s’approchait des deux hommes pour écouter ce qu’ils avaient à dire.

« Mon Pharamp est inquiet. Il me signale que l’électricité dans les environs est en train d’augmenter de façon trop importante pour que ça soit normal. »

« Qu’est-ce que tu … Attends… Ne me dit pas ce monstre est aussi capable de produire de l’électricité ?! » s’écria Orion en tournant son visage vers le projet Hydra.


C’était une plaisanterie n’est-ce pas ? Ils devaient réagir très vite avant qu’il ne soit trop tard ! Mais comment faire ?! Comparé à des dards, ce n’était pas possible d’éviter de l’électricité ! Vite… Des protections… Imaginer une protection contre l’électricité !

Mais comment ? Le caoutchouc, ce n’était qu’une fausse idée ! La terre… Ils pouvaient jouer sur la terre pour se protéger… Mais comment se protéger de ça ? Déjà, de nombreux arcs électriques se présentaient tout autour du projet Hydra… alors que des morceaux de métal sortaient de son corps… Ces morceaux… ressemblaient à des aimants avec un bout rouge et un bout bleu… C’était bizarre, très bizarre… Mais ce n’était pas le moment de penser à ça ! Le plus prudent était d’abord de sécuriser tout le monde !

Mais maintenant, il fallait trouver une idée… Une idée ! Les arcs électriques se rapprochaient inexorablement entre eux, signe que la créature semblait avoir une idée en tête… C’était lui ou les arcs électriques semblaient… se réunir sous la forme d’une d’onde tout autour du projet Hydra.

« … … … … Une onde de choc … CE FOUTU MONSTRE PREPARE UNE ONDE DE CHOC ! ON VA TOUS SE FAIRE FOUDROYER A CETTE ALLURE ! »

« Arrête de gueuler, merde ! ET VIENS NOUS AIDER A TROUVER UNE SOLUTION ! »

« Sauf si quelqu’un arrive à créer un tunnel dans les secondes qui suivent, on va tous être grillés par l’électricité, Rosy ! » dit Orion en s’adressant à elle alors que Rock annonçait :

« Je m’occupe de ça ! Y a pas à s’en faire ! On sait comment faire de bons petits tunnels ! »

Les pokémons de Rock se mirent au travail, un trou se faisant créer tout autour d’eux alors que chacun plongeait dans le tunnel qu’ils creusaient… Assez volumineux et important, il ressemblait plus à une sorte de gigantesque demi-cercle dans lequel ils étaient tous entassés ou presque, Orion étant resté à la surface pour donner un aperçu de la situation.

« Pourquoi est-ce qu’il prend des risques aussi grands ?! ORION ! Ramène-toi ! »

« Attends ! Il magouille encore autre chose ! Il sort … des lames… de métal… »

C’était quoi ce monstre ? Ce n’était pas un mélange de pokémons… C’était une abomination… Est-ce que les têtes n’étaient là que pour servir de décor ? C’était à se le demander alors qu’il regardait le monstre devant lui. Ah… Ah… Avec Tatsu, il décolla dans les airs, Samus lui hurlant de toutes ses forces de revenir pour se mettre à l’abri.

« La meilleure défense, c’est l’attaque, Samus ! Protégez-vous pendant que je pars l’observer plus en détails ! Je vais aller l’observer ! Et Midélia vous prévient quand l’onde de choc est passée ! Elle n’a pas peur de l’électricité dans son cocon de toile ! »

La Migalos poussa un petit cri pour signaler qu’elle était en position, un imposant cocon de toile commençant à la recouvrir, complètement hermétique à tout ce qui allait se produire. Lui de son côté avait décidé de monter le plus en hauteur pour éviter de se faire électrocuter. Mais… Après les sortes d’aimants qui sortaient de son corps de chair… C’était maintenant des morceaux rouges… brillant comme du métal.

« Ca ne finit jamais… C’est quoi ce monstre ? »

Il disait cela avec un peu de désespoir alors que les morceaux de métal semblaient s’extirper pour venir balayer les rares ruines encore en état. En même temps, l’onde de choc venait d’être lanceé, le jeune homme prenant le plus d’altitude alors qu’il espérait que tout se passerait parfaitement bien Il évita un morceau de métal rouge, l’observant brièvement. C’était… comme une pince ?

« Je ne sais pas ce qu’est ce monstre… Mais je vais le découvrir. »

Oui… De toute façon, ce n’était pas comme si il avait cinquante possibilités ! L’onde de choc étant passée et ayant évité les pinces rouges, il arrivait à quelques mètres de la créature, pouvant voir à quel point elle était affreuse. Il évita la projection d’eau de la part de la tête de Tortank, celle-ci se faisant violemment électrocutée par Tatsu avant de se mettre… à fondre… à moitié ? Enfin bon… Cela en faisait toujours une en moins.

« Bon… Alors mon gars… Qu’est-ce que tu es en fin de compte ? Un blob ? Un truc complètement louche sortie du cerveau ravagé des pirates ou… »

Ou ? Tatsu poussa soudainement un cri, son corps faisant un demi-tour à la verticale alors que le jeune homme remarquait qu’il n’était plus sur le Dracolosse… Mais sous ce dernier ! ET IL TOMBAIT EN DIRECTION DU SOL !

« DRACO ! DRACOLOSSEEEEEEE ! DRACO DRACO ! »

Il essayait de reprendre le contrôle de son corps pour rattraper Orion mais il n’y arrivait pas ! Il n’arrivait pas à bouger ! Pourquoi ?! Comment est-ce que c’était possible ?! Il fut soudainement et violemment projeté contre un immeuble qui ne tenait plus qu’à un fil avant son passage, celui-ci s’écroulant sur lui tandis qu’Orion continuait de tomber.

« Oh putain… Une chute comme ça… Je ne crois pas que je vais m’en sortir… Avec ou sans phazon toute façon… Aie, aie, aie… C’était quand même pas prévu contre ça ?! »

Pourtant, le sol se rapprochait inexorablement et il ferma les yeux, préparant à mettre ses mains devant lui au cas où. Tenter le tout pour le tout ! Pourtant, à à peine à quelques centimètres du sol, il remarqua qu’il ne venait pas de percuter ce dernier.

« Waouh… De la magie ! C’est de la magie ! Ou alors… Tout simplement… »

« Du psychisme… Théodore… Astrum. »

Oups ! Il percuta finalement le sol mais avec plus de douceur que prévu alors que ses yeux se brouillaient légèrement avant qu’une forme ne se dessine devant lui… Devant lui… La Gardevoir à la chevelure argentée se présentait à lui…

« Héméra… En chair, en os… Et en phazite bien entendu. »

« Je t’avais prévenu… Dès l’instant où tu ferais un faux-pas, je serais là… Dès l’instant où tu serais… pris au dépourvu… Je serais là… Est-ce que tu te rappelles de tes paroles ? »

« Celles pendant mon rêve ? Je ne pensais que ce n’était qu’un rêve… Et tu ne vois pas que je suis occupé, Héméra ? » dit-il en tant de se redresser, violemment repoussé au sol.

« Ce n’était pas un rêve… Mais la réalité… »

« Tu as donc un merveilleux petit jardin bien à toi ? C’est sûr que ça change du décor complètement foireux de Peter dans mes souvenirs… Dark Samus offre une planète à chaque personne importante qui décide de la rejoindre ? Et dans mon cas, je peux avoir la deuxième gratuite ? » murmura t-il avec amusement.

« Tu continues de ne pas prendre cela au sérieux… Cela sera ta dernière… action… »

Peut-être que non ? Le projet Hydra semblait ne pas se soucier d’Ermaga et Orion… Du moins de l’importance de la discussion… Sauf qu’un pieu de terre sortit subitement de sous le projet Hydra, perçant Ermaga au niveau du ventre alors qu’Orion semblait stupéfait.

« Hé… méra ? Héméra ? » murmura t-il avec lenteur alors qu’il se demandait si tout cela était bien réel… Comment est-ce que la Gardevoir… avait été capable de se faire avoir de la sorte ? Il avait du mal à croire ce qu’il voyait.

Mais pourtant… Quand la tête pencha en direction du sol puis quand il sentait son corps libéré de toutes contraintes psychologiques, il comprit que ce n’était pas pour du faux. Ce projet Hydra… venait de tuer… Ermaga ? Comme ça ? Et la Gardevoir… Ah… C’était quoi ce projet Hydra ? C’était quoi ce monstre ?! Capable d’abattre Héméra ?!

Laisser un commentaire