Chapitre 14 : Hors de contrôle

Chapitre 14 : Hors de contrôle

« Qu’est-ce que … J’en étais sûr ! »

Il s’écrit alors qu’il est sorti de l’appartement avec Flutina et les pokémon. Il a décidé de les prendre à leur propre piège ! Observant les lieux, il a bien remarqué trois personnes qui pénétrèrent dans l’immeuble, des personnes dont les intentions sont loin d’être bonnes ! AH ! Ils allaient le payer et salement ! Revenant dans l’appartement après leurs méfaits, cette fois-ci, il n’y a aucun doute !

« Ils recherchent bien quelque chose mais quoi ? Si c’est Flutina, ils doivent se douter qu’elle est avec moi ! Ce n’est donc pas elle qu’ils recherchent mais qui alors ? »

« De qui ? De quoi ? De quoi est-ce que tu parles, Hémaltone ? » dit Flutina, arrivant à s’exprimer à peu près correctement après quelques heures de travail. Mais il sait que dès demain, son élocution partira encore et toujours.

« Oh, de rien, Flutina, de rien. Meloetta ? Est-ce que tu as put faire ce que je voulais ? »

Meloetta apparaît à côté de lui, hochant la tête. Parfait alors ! Il embrasse doucement Flutina sur les lèvres, lui disant de patienter alors que ses pokémon vont l’aider à ranger tout ça. Parfait ! PARFAIT ! PARFAIT ! HAHAHAHA !

« Meloetta, je te suis. Flutina, tu restes ici et tu n’ouvres à personne, compris ? Meloetta, tu nous fais disparaître ? Que nul ne sache que nous sommes partis de l’appartement ! »

« Je le fais mais je n’apprécies pas cette idée, je dois te l’avouer. »

« Il ne faut pas croire que je vais les briser, loin de là. Je vais juste les forcer à parler. Flutina, tu as compris ? Tu ne bouges pas de là, tu ne sors pas de là. »

« D’accord, comme tu le veux, Hémaltone. Merci bien. »

Elle se répète car elle ne voit pas quoi dire par rapport aux paroles du jeune homme. Celui-ci disparaît subitement avec Meloetta, se retrouvant une bonne centaine de mètres plus loin. Mais ce n’est pas suffisant et les téléportations s’enchaînent jusqu’à être dans une salle à manger, un homme d’une trentaine d’années étant installé sur le canapé, en train de regarder la télévision. Une arme à feu posée sur la table basse devant lui, à côté de ses pieds, il n’avait pas encore remarqué la présence d’Hémaltone derrière lui.

Le jeune homme aux cheveux verts vint prendre le violoncelle en main, l’archet dans l’autre, commençant à en jouer avec vélocité, accélérant le rythme de telle façon que l’homme vint se retourner aussitôt, surpris. La télévision explose sans prévenir, l’homme commençant à hurler de douleur, du sang s’écoulant de ses oreilles. Avec difficulté, il arrive à récupérer l’arme à feu mais Meloetta utilise ses pouvoirs psychiques pour la projeter sur le côté tandis qu’Hémaltone arrête sa musique, fixant l’homme.

« Et si vous m’expliquiez ce que vous faisiez, toi et tes amis dans mon appartement ? Vous sembliez vouloir quelque chose. Ca fait deux fois de suite, n’est-ce pas ? Ou alors, est-ce un autre groupe de la même bande qui était responsable du premier ? »

« Je ne parlerais jamais, je ne suis pas … »

« LA FERME ! JE N’AI PAS DE TEMPS POUR PLAISANTER ! »

Cet enfoiré veut jouer à ça ? On va voir combien de temps il fait le cador ! Le jeune homme reprend son violoncelle, accélérant le rythme ! Puisqu’ils veulent s’en prendre à lui, il va vite comprendre à quel point il se trompe ! Les meubles commencent à se fissurer, comme les murs alors que l’appartement tremble de toutes parts.

« HEMALTONE ! ARRÊTE ! S’IL TE PLAÎT ! »

Le message télépathique de Meloetta ne semble pas vouloir le stopper. Des entailles apparaissent sur le corps de son adversaire, que ça soit au visage ou aux bras. Il n’y a pas encore de traces de sang mais s’il continue, il risque de …

« Je vais parler ! PROMIS ! Je vais parler ! Arrêtez ça ! Maintenant ! Je ne veux pas mourir pour ça moi ! Je ne veux pas du tout ! Je dirais tout ! Tout ce qu’il faut ! »

« C’est Solomon, le responsable de tout ça, n’est-ce pas hein ? C’est Solomon ? PARLES ! »

« SOLOMON ! Il a contacté notre organisation ! Il voulait que l’on récupère cette pokémon légendaire ! Celle qui est à côté de vous ! Il y a une grosse récompense à la clé ! Il a dit que cela lui permettrait de sauver son studio de musique ! Je ne veux pas mourir ! Je ne veux pas ! J’en ait assez ! Arrêtez cette musique, je vous en supplies ! »

Un dernier son se fait entendre de la part du violoncelle, strident et puissant, portant dans les aiguës avant que l’homme ne tombe au sol, de l’écume s’écoulant de sa bouche. Il est parcouru de soubresauts alors qu’Hémaltone fixe Meloetta. Il la regard étrangement, ses yeux bleus bouillonnant de rage :

« Maintenant que l’on sait de qui il s’agit, on peut partir. »

« Hémaltone, tu me fais vraiment peur, je n’aime pas ça. »

« Tu n’as pas à t’inquiéter. Je ne te ferais jamais de mal, que ça soit à toi, ou alors à Flutina ou aux autres pokémon. Je ne suis pas comme ça. »

« Mons… Monstre … tu … tu es un monstre ! » tente de dire l’homme couché au sol, Hémaltone se tournant vers lui, prêt à rejouer de son instrument, le regard vide d’émotion.

« Je pensais que cela avait été suffisant. Comme quoi, on est jamais trop sûrs. Ne t’en fait pas, je vais arranger ça une bonne fois pour toutes. »

« NON ! Hémaltone ! Je t’en empêcherais ! »

Elle le téléporte avant qu’il ne recommence à jouer de son instrument. Lorsqu’ils se retrouvent seuls, il s’apprête à hurler pour demander des explications mais les tremblements dans le corps de Meloetta l’en empêchent. La musique n’est pas faite pour servir le mal, n’est-ce pas ? Tsss … Foutaises. Il suffit de voir ce que Solomon en fait.

Laisser un commentaire