Chapitre 20 : Un royaume divisé

Chapitre 20 : Un royaume divisé

« Pfiou ! Tu me dis que tu as réussi à capturer cette Rhinocorne ? Ben dis donc … »

« Disons qu’il ne fallait pas utiliser que la force par rapport à elle … mais sinon, tu vas bien ? Normalement, avec les soins, ça doit être le cas. »

« Ouais, ouais, je vais parfaitement bien ! Et merci quoi … M’énerve de te devoir quelque chose mais faut bien admettre que sans toi, j’aurai été bouffé par les Nosferaptis. »

Peut-être ? Surement ? Il ne savait pas vraiment quoi répondre à une telle phrase de la part de la créature de toute façon. Mais bon … Puisque le Motisma était de bonne humeur, autant lui dire ce qu’il comptait faire. Il reprit la parole, murmurant :

« Motisma, je compte retourner au royaume d’Hyrule. L’atmosphère de cet endroit me rend assez … malade j’ai l’impression. »

« Hum ? C’est vrai que maintenant, t’as une grosse défense et une grosse attaque … mais moi, je te déconseille de retourner au royaume d’Hyrule. Ce n’est clairement pas le moment pour ça. Enfin … Après, t’as pas l’air de vouloir m’écouter. »

« Je veux juste prendre des nouvelles … Voilà tout. Nous partons dans l’après-midi. »

Comme il le désirait ! Comme il le désirait ! Il ne pouvait pas se plaindre qu’il ne l’avait pas prévenu après hein ? De toute façon, il ne l’écouterait pas, qu’importe ce qu’il disait. Quelques heures plus tard, ils étaient déjà sur la route pour se rendre au royaume d’Hyrule.

« Tu peux me dire pourquoi tu ne veux pas que je me rende là-bas ? Tu as surement une raison, n’est-ce pas ? Alors, c’est mieux que tu me le dises tout de suite … que je me prépare mentalement à tout cela. »

« Oh ? Et pourquoi ça ? Tu n’as pas besoin de savoir forcément, t’en fais pas, c’est pas aussi dramatique que ça en a l’air … pour le moment, hahaha. »

Il n’aimait pas du tout quand le Motisma usait de l’humour dans ses paroles. Pourquoi ? Car généralement, ce n’était pas très bon signe, loin de là même. Donc bon … Qu’est-ce qu’il avait voulu dire exactement ? Hum ! Il aurait sa réponse bien assez tôt.
Il allait tout simplement le voir de ses propres yeux. Pénétrant dans la grotte qui reliait le royaume d’Hyrule au monde extérieur, il sortit la Rhinocorne, celle-ci marchant à ses côtés alors qu’il reprenait la parole, disant :

« Il va falloir que je te trouve un nom plus que correct pour toi aussi, non ? »

« Rhinocorne. Rhino, rhinocorne, corne, rhinocorne rhino. »

La pokémon ne semblait pas vraiment s’en soucier. Pourtant, lui, de son côté, trouvait que cela avait quelque chose de plus personnel. Et en même temps, il se rappelait qu’il n’avait pas appelé Barnos par son prénom lors du combat contre ce Férosinge. Il allait devoir s’excuser plus tard. Mais un nom lui arriva rapidement.

« Galzy. Je trouve que c’est un nom qui te convient. Tu en penses quoi ? »

« Rhinocorne. Rhino, rhinocorne, corne. »

Visiblement, ça semblait convenir à la créature aussi. Tant mieux ! Maintenant, ils allaient accélérer pour sortir de la grotte et aller au royaume d’Hyrule. A partir de là, il serait en terrain connu et n’aurait aucun problème à se déplacer et à se rendre jusqu’au château. Du moins, c’est ce qu’il pensait puisqu’en sortant, sa bouche fut grande ouverte, sans qu’aucun mot n’en sorte. Ce fut le Motisma qui brisa le silence :

« Voilà … J’aurai préféré attendre un petit peu avant que tu ne découvres tout cela hein ? »

« Je … Mais qu’est-ce que …Enfin … Qu’est-ce que ça … veut dire ? »

« Ce que ça veut dire ? Juste que Giratina s’est amusé après ton départ et le fait que tu l’aies mis en colère, voilà tout. Il n’y a rien de plus à signaler. »

Ce n’était pas vraiment une réponse ! Ce n’était pas du tout ça ! Ce qu’il voulait savoir, c’est pourquoi est-ce qu’il voyait … CA ! Le royaume … Le décor devant lui … était fissuré. Mais pas seulement … Il était séparé en plusieurs îles, de nombreuses îles, qui flottaient à différentes hauteurs, comme si de rien n’était. Et la sortie de la grotte n’était pas franchement mieux. Lorsqu’il se rapprocha du bord de l’île sur laquelle il se trouvait, il n’y avait que du vide … ou presque … En fait, le trou était tellement profond que c’en était horrible.

« Qu’est-ce qui s’est passé exactement ? Je … »

« Ce qui s’est passé ? Je viens de te le dire à l’instant, tu m’écoutes ou pas ? Merde ! »

« … … … Je … Je dois me rendre au palais de la princesse et savoir exactement quoi faire ! »

« Bonne chance. Tu comptes t’y rendre comment hein ? T’as un petit indice ou autre ? »

… … … Pas le moins du monde. Comment est-ce qu’il pouvait passer d’îlots en îlots exactement ? C’est ça dont il avait besoin de savoir. Mais … Il y avait surement autre chose, n’est-ce pas ? Enfin bon …

« Je n’en ai pas la moindre idée malheureusement. Est-ce que tu as un conseil ? »

« Pas le moins du monde ! A toi de voir les environs ! Moi, je vais me reposer, suis encore assez crevé par tout ce qui s’est passé. »

« … Euh … Tu pourrais quand même m’aider un peu non ? » rétorqua Link mais le Motisma était déjà parti à l’intérieur de son corps, ne semblant pas s’en soucier le moins du monde.

Ce qui n’était pas forcément une bonne nouvelle car il avait besoin d’aide actuellement. Il regarda le précipice, c’était vraiment … important, trop important même. Et ce n’était pas une bonne chose, loin de là même. Qu’est-ce qu’il pouvait faire ?

« Si Giratina a fait cela, il y a bien une solution, n’est-ce pas ? »

Est-ce qu’il devait utiliser Barnos ? L’Insecateur était capable de voler non avec ses ailes ? Ou alors, elles servaient plus pour la décoration. Trop de problèmes, beaucoup trop de problèmes. Il voyait des portails ouverts un peu partout autour de lui.

« Evite de faire des bêtises, tu ne sais pas où tout cela risque de t’emmener hein ? »

« … … … Tu savais dès le départ que j’allais prendre ce risque non ? Alors … Il n’y a rien de vraiment étonnant en soi, n’est-ce pas ? »

« Pas vraiment non … Pas vraiment … Bon, toute façon, tu fais ce que tu veux, moi … »

« Ca ne m’aide vraiment pas … vraiment pas. » soupira Link.

Il alla s’asseoir, demandant à Epona de retourner de l’autre côté de la grotte pour se mettre à l’abri. Il n’allait pas mettre la jument en danger à cause de tout cela. Il devait réfléchir à ce qu’il devait faire. La situation était préoccupante, très préoccupante mais pourquoi le royaume était-il ciblé et pas le reste du monde ? Pourquoi cela maintenant et pas auparavant ? Il ne pouvait pas y avoir que Giratina derrière tout ça.

« Quelqu’un d’autre est avec lui … Quelqu’un ou plusieurs personnes. »

C’était cela qu’il venait de déclarer et de penser à cet instant. Il ne devait pas oublier cela … Il n’y avait pas que Giratina à combattre … Giratina qui tentait de libérer Ganondorf.

Laisser un commentaire