Chapitre 23 : Entre la terre et le ciel

ShiroiRyu
ShiroiRyu

Les derniers articles par ShiroiRyu (tout voir)

Chapitre 23 : Entre la terre et le ciel

« Est-ce que nous pouvons y aller maintenant ? »

Il avait dit cela sur un ton légèrement irrité et énervé. Il fallait le comprendre, cela faisait plusieurs semaines que normalement, ils auraient dû partir mais Mimi repoussait toujours au dernier moment l’envol. Et là … Il commençait à perdre sérieusement patience.

« Il vaut mieux éviter que tous les légendaires soient réunis là-bas. Je ne pense pas que tu sois capable de les combattre tous en même temps, n’est-ce pas ?  Alors il vaut mieux que tu te restreignes et te calmes, d’accord ? »

Mimi était présente, assise sur un poteau en bois, bien au-dessus de lui. Elle le regardait avec un petit air amusé, chose qu’il n’appréciait guère. Ils n’étaient pas là pour faire les fous mais pour aller récupérer Crusaé ! Or … Ils perdaient trop de temps avec toutes les bêtises de cette gamine ! ET NON ! Il n’était pas sur les nerfs !

« Personne … Essaye de te calmer un peu, ça ne sert à rien de s’emporter. » murmura soudainement Lasty alors qu’il paraissait surpris. C’était si facile de voir qu’il était en colère ? Bon sang … Pfff … Il était un peu énervé … oui … La femme aux cheveux bleus lui fit un léger sourire tendre. Ah … Bon sang ! Il ne pouvait pas se mettre en colère quand elle faisait ça ! Il marmonna entre ses dents :

« Je veux juste qu’on aille la sauver … C’est tout. Je n’ai pas de temps à perdre avec des enfantillages. Me signaler qu’on sait où elle est et perdre plus d’un mois pour tout préparer, ça me met les nerfs en pelote. »

« T’excite pas pour rien, Personne ! On va aller la sauver ta Crusaé ! » répondit Fulgé en lui tapotant le sommet du crâne. Depuis le temps, il était presque devenu aussi grand qu’elle. En fait, c’était même déjà le cas. Plus rien à voir avec le petit garçon d’il y a quelques années. Pff … C’est que ça grandissait vite ces petites bêtes.

« Mademoiselle Mimi. Je suis d’accord avec Personne sur ce point. Nous sommes là pour le protéger donc il n’y a pas à s’en faire si il se trouve face à quelques légendaires. Nous pourrons le défendre si cela s’avère nécessaire. »

C’était au tour de Rina de prendre la parole tandis qu’elle s’adressait à la jeune fille. Celle-ci fit une petite moue dubitative, comme si elle réfléchissait à quelque chose avant de sauter. Elle atterrit sur le sol, regardant la jeune femme aux cheveux blonds avant de lui dire :

« Est-ce que tu es sérieuse, Electhor ? Tu penses vraiment qu’avec ces corps, vous pourrez le défendre ? Tu es l’aînée des trois, je me doute que … »

« Nous sommes toutes au courant de ce que cela veut dire depuis le jour où nous l’avons fait. » coupa aussitôt Lasty en même temps que Fulgé répondait :

« De toute façon, on peut pas revenir en arrière et ce qui est fait est fait ! Bon … Qu’est-ce que l’on attend ?! Je ne suis pas sûre que ça soit bon de patienter. »

« Mon petit Gégé me fait dire qu’il ne participera pas au combat. Il trouve que ce n’est qu’une pure folie de votre part. De mon côté, je n’y participerai pas non plus. Je vais vous indiquer la direction à suivre mais je vous attendrai à l’ultime élément. »

AH ! ENFIN ! Mimi avait terminé de parler et ils allaient ENFIN pouvoir partir ! Il fit apparaître une paire d’ailes, celles ressemblant à Lasty. Un petit sifflement admiratif de la part de Fulgé et la Sulfura s’approcha de lui, touchant ses ailes.

« On dirait vraiment celles de ma grande sœur … »

« Lasty est là pour moi depuis le kidnapping de Crusaé. C’est une personne vraiment importante pour moi. Il est alors normal que je le lui montre par la plus belle des façons. » annonça l’adolescent, souriant à Fulgé. C’est bête mais il suffisait de leur reparler pour qu’il se calme aussitôt. Ah … Vraiment, vraiment, vraiment … « Metsubi ? Tu peux venir ? T’accrocher à moi ? Car comme tu n’es pas capable de voler … »

Aussitôt demandé, aussitôt fait. La jeune demoiselle passa ses bras autour du cou de l’adolescent, se collant bien contre lui tandis qu’il commençait à batte des ailes. Quelques secondes plus tard, les trois oiseaux légendaires firent de même, Mimi passant devant eux. Il était enfin temps ! Il avait trop patienté ! Ils s’envolèrent tous ensembles, parcourant les cieux tandis que Metsubi semblait émerveillée.

« Vivement que j’ai des ailes … moi aussi … C’est bien plus beau quand c’est vu d’en haut ! »

« Et ce n’est que le début … Enfin … Tu sais que tu es la première personne que je prends dans mes bras dans les airs ? Tu devrais te sentir flattée. »

« Je le suis parfaitement, Personne. » répondit l’adolescente, logeant sa tête contre son cou.

« Bon ! Les deux tourtereaux, vous avancez ?! » s’écria Fulgé en stationnant dans les airs, créant une petite flamme pour la projeter derrière Personne. Celui-ci se dépêcha d’accélérer le rythme, le feu se rapprochant de ses fesses tandis que l’adolescente aux ailes de flammes rigolait fortement.

Elle trouvait ça drôle ? Ah bon ? Enfin … Il n’allait pas prétendre le contraire. Lui aussi semblait amusé par ses actes. Ca allait mieux … beaucoup mieux depuis qu’ils volaient. Depuis qu’ils ne se disputaient plus … Ah … Enfin bon …

« Bon, les enfants, vous êtes bien gentils mais vous n’avez plus besoin de moi. » dit subitement Mimi en s’arrêtant dans les airs, tout le monde faisant de même.

« Nous ne sommes pas encore arrivés … Je pensais que tu allais nous accompagner jusqu’au bout … Visiblement, je me suis trompé sur toi, Mimi. » répondit l’adolescent aux cheveux noirs alors qu’elle fit un petit geste négatif de la main.

« Non non ! De toute façon, je l’ai décidé depuis bien longtemps. Débrouillez-vous seuls ! Allez tout droit et vous trouverez ce monde dont je vous parle. Enfin … Cet endroit où loge la petite princesse Crusaé ! Allez ! Je m’en vais ! »

« Non mais attends un … »

Il n’avait pas eut le temps de terminer sa phrase qu’elle s’était téléportée, laissant seules les cinq personnes présentes. Il regarda autour de lui, personne ne semblant vouloir prendre le commandement de la petite troupe. Il poussa un soupir, murmurant :

« Bon et bien … Suivez-moi … On avance sans elle puisqu’elle ne vient pas. »

Toutes hochèrent la tête tandis qu’il faisait le premier pas. Bon … Aller tout droit … C’était bien ça non ? Enfin, il l’espérait car il ne voulait pas se tromper. Une bonne heure de voyage plus tard, l’adolescent étant épuisé car il devait porter Metsubi, ils arrivèrent à ce qui semblait être un nuage gigantesque. Avec précaution, il atterrit le premier, remarquant qu’il ne traversait pas la masse nuageuse. Lasty et ses deux sœurs firent de même tandis qu’il déposait Metsubi sur le nuage, observant les alentours.

« PERSONNE ! PERSONNE ! Regarde ! »

Metsubi s’était écriée avec joie, désignant le bord du nuage … mais surtout ce qu’ils voyaient au-dessous. C’était la terre ? C’était magnifique ! Ils regardèrent ensemble pendant plusieurs minutes le décor avant de remarquer que l’adolescente respirait plus lentement que d’habitude mais aussi plus fortement. Comme si …

« L’oxygène est plus rare à cette hauteur. Je pense néanmoins que dans nos conditions, vous n’avez pas à vous inquiéter tous les deux à ce sujet. »

C’était donc ça ? Les deux adolescents se retournèrent. Rina était en train de regarder les alentours pour être sûr qu’il n’y avait aucun problème tandis que Fulgé voletait à quelques mètres au-dessus du nuage. Bon … Maintenant qu’ils étaient là-dessus … C’était bien simple … Il n’y avait qu’un endroit à rejoindre. Celui qui se trouvait au loin, plusieurs kilomètres devant eux : Une église gigantesque. Mais le problème allait être pour l’atteindre. Ils ne savaient pas ce qui allait les attendre.

Laisser un commentaire