Chapitre 27 : Absence de pardon

Chapitre 27 : Absence de pardon

« Personne ! Personne ! Arrête ça ! Regarde ton corps ! »

Metsubi lui criait dessus, lui demandant de s’observer. Il posa son regard sur son corps. Hum ? Des blessures ? Elles étaient bien présentes mais elles ne lui faisaient aucun mal. ? C’était bizarre mais il ne s’en souciait pas plus que ça. Non … En fait … Il n’en avait même rien à faire de tout ça. Ca ne lui faisait ni chaud, ni froid. Il restait une unique personne … Une seule personne … qui avait demandé à ce que Lasty et ses sœurs meurent.

« Tu es le prochain … et le dernier sur la liste, Hosor. »

« Je t’attends donc … Tu penses que comparé aux chiens légendaires, je ne pourrai pas me battre contre toi ? Je ne vais pas attendre que tu m’attaques. Non … Maintenant … »

Maintenant … Il était hors de question de perdre autant de temps. Hosor fit apparaître des ailes magnifiques dans son dos, celles-ci ressemblant étrangement aux couleurs de sa robe. Sa couronne s’était mise à briller fortement avant que des flammes … D’étranges flammes qui avaient une superbe couleur fonçaient vers l’adolescent. Celui-ci tenta de les éviter, prenant Metsubi contre lui, la recouvrant de son sang.

« Per … Personne … Arrête de combattre ! Je m’occupe de lui ! »

« Bien entendu … Et tu meures toi aussi, n’est-ce pas ? » répliqua l’adolescent aux cheveux noirs alors qu’elle le regardait d’un air étrange.

Ce n’était plus dans ses habitudes d’être aussi narcissique. En fait, il ne l’avait jamais été réellement. Elle voulut lui répondre mais resta simplement muette, baissant la tête tristement. Non … Elle n’avait pas à lui parler, n’est-ce pas ?

« Tu ne pourras pas échapper à mes flammes, Personne. »

« Je ne cherche pas à y échapper … Tu vas comprendre ce que je veux dire par là. Metsubi. Fais attention à toi … Il est hors de question … que tu meures. »

Il projeta l’adolescente à plusieurs mètres devant lui, se retournant juste au bon moment avant de couvrir ses deux bras. Les flammes vinrent lécher son corps, celui-ci commençant à se recouvrir de brûlures plus ou moins fortes. Tsss … Il pensait que c’était suffisant ? Hum ? Il ouvrit ses yeux en plus grand, surpris de voir que les flammes restaient présentes.

« Mon feu sacré … continuera de te brûler jusqu’à ce que tu sois purgé de tes crimes. Pourquoi penses-tu que je suis un pokémon légendaire ? Un pokémon céleste ? Car mes pouvoirs … comme ceux de feu Elugabeth, dépassaient l’entendement et la compréhension humaine. »

« … Encore faut-il que l’humain cherche à comprendre tes pouvoirs. »

Chose sur laquelle il portait un intérêt loin d’être significatif. Mais si … Tel était le cas … Hum ? Il devait … éteindre ses flammes mais comment faire ? Il tenta de s’asperger d’eau, remarquant que les flammes ne voulaient pas disparaître. Bon … Si tel était le cas … Alors, autant compter sur ces petites choses qui pouvaient paraître inutile.

« Je ne te laisserai pas le temps de te souffler. Qu’importe si tu étais l’élu, Arceus nous a demandé de te débarrasser de toi le plus vite possible. »

« Et tu penses que je vais te laisser faire ? Après leurs … morts … Il est hors de question … que je recule … sans voir Crusaé. Je vais aller la sauver dès maintenant. Et ce n’est pas un type habillé en robe qui va m’en empêcher. Est-ce bien compris ? »

Un anneau aqueux se forma autour de l’adolescent, les brûlures qui venaient l’affecter à chaque seconde semblant disparaître en même temps. Comme une constante … Dès qu’une brûlure apparaissait, elle disparaissait presque aussitôt. Mais ce n’était pas tout … Il tendit sa main vers le ciel, une sphère aqueuse étant projetée dans celui-ci avant de retomber sur l’adolescent. Il fut recouvert d’une épaisse couche à moitié liquéfiée, reprenant :

« Maintenant … Nous pouvons commencer … sérieusement … »

« Qui te dit que ça n’a pas déjà commencé ? »

Hosor croisait les bras, ses deux yeux étant devenus roses brièvement. Il l’avait remarqué il y a quelques minutes et s’était protégé mais rien n’était arrivé. Pourtant, l’adolescent fut violemment envoyé sur le côté, comme poussé par une force psychique surpuissante.

Du … psychisme ?! Si tel était le cas … Et s’il était proche d’Elugabeth, alors il devait avoir les mêmes pouvoirs que la femme ! Aussitôt, ses yeux devinrent roses une nouvelle fois tandis qu’il les dirigeait vers Hosor. Celui-ci fit un petit mouvement de recul, souriant faiblement. C’était cela … n’est-ce pas ? Il décidait d’utiliser les mêmes armes que lui …

« Nous allons voir si tu es capable de suivre le rythme. »

Voilà que des rochers apparaissaient autour d’Hosor. D’où est-ce qu’ils venaient ?! Il n’avait même pas remarqué … Non … Ce n’était pas le plus préoccupant. Ce qui était préoccupant, c’est qu’ils lévitaient au-dessus du sol.

« Nos pouvoirs sont millénaires … Il nous a fallut des siècles pour pouvoir les comprendre et les utiliser. Penses-tu vraiment pouvoir en être capable ? Tu n’es qu’une pâle copie des légendaires dont tu as pris les pouvoirs. Elugabeth … »

« Ces légendaires … Certaines d’entre elles … Et ceux qui sont morts … Ceux qui étaient proches de moi … IL EST HORS DE QUESTION QUE J’ABANDONNE ! »

S’il voulait se battre sur le même terrain, il allait le faire ! De multiples rochers, bien plus nombreux que ceux d’Hosor, apparurent autour de l’adolescent. Aussitôt, l’homme tendit sa main droite vers lui, les rochers volant vers Personne. Dès que cela fut accomplit, le corps du pokémon céleste se mit à briller fortement.

« Je ne te laisserai pas le temps de souffler. »

Pour toute réponse, Personne fit briller son corps à son tour, envoyant les rochers en direction de ceux qui arrivaient vers lui. La plupart furent désintégrés avant qu’Hosor ne disparaisse de la vue de Metsubi mais nullement de celle de l’adolescent. Celui-ci le voyait arriver à une vitesse prodigieuse vers lui, fonçant en piqué.

Les deux corps se percutèrent, leurs têtes étant à quelques centimètres l’une de l’autre. Hosor comme Personne se regardaient longuement, un vent se soulevant autour d’eux. Personne ne semblait prendre l’ascendant sur l’autre. Elle … Elle se demandait ce qui se passait ici … Ce n’était même pas un combat contre un pokémon légendaire … C’était autre chose … Complètement différent … Ce n’était plus du tout du même niveau.

« Est-ce que tu regrettes ce que tu as fait ? Est-ce que tu regrettes qu’elles soient mortes ? »

« Ce n’est pas du regret … Hosor … Elles savaient ce qu’elles faisaient. C’est de la colère … Je te hais … Comme je hais tous les légendaires … Vous ne pensez qu’à manipuler les humains et les pokémons … Que ça soit toi, Mimi ou alors même Arceus. Vous ne pouvez pas nous laisser tranquilles hein ? Vous ne pouvez pas me laisser tranquille, n’est-ce pas ? »

« Qui a décidé d’aller sauver la moitié d’Arceus ? Est-ce moi ou toi ? Voilà le problème avec les humains. Ils osent mettre sur le dos des autres leurs erreurs. Ils ne sont pas capables d’assumer leurs actes. »

« Et toi … Est-ce que tu es capable d’assumer tes actes ? Tu as tué les filles de celle que tu soi-disant aimais. Tu es pire qu’un monstre … »

« Je ne te permets pas de juger mes actes. Ils ne sont pas à la portée du mode de pensée d’un homme, qu’importe si celui-ci est l’élu. »

QU’IL NE SE FOUTE PAS DE LUI ! Ce n’était pas du tout ça ! Faire du mal … à ceux que l’on protège … Ceux que l’on aime … Les légendaires n’étaient pas si différents des humains et des pokémons normaux ! Il le savait parfaitement ! Il l’avait appris au fil de ces années ! Rokan … Lasty … Et cette … Taliky. Elugabeth … Tous … Tous étaient liés, qu’ils le désirent ou non !

Il le sentait … Il sentait qu’il reculait dans l’affrontement entre leurs deux attaques. L’adolescent prenait l’ascendant sur lui. Lui ? Un céleste ? Un pokémon céleste ? C’était impossible … Mais il ne se voilait pas la face. Non … Il le savait … Il savait que c’était la vérité … Il savait que l’adolescent allait le vaincre. Il fallait … Simplement trouver pourquoi …

« Pourquoi ? Pourquoi est-ce que tu tiens tête aux légendaires ? Pourquoi est-ce que tu tiens tête à ceux qui dirigent ce monde ? » demanda l’homme aux ailes arc-en-ciel.

« Moi ? A la base, je n’en ai rien à faire de vous. Je voulais vivre ma vie tranquillement avec mes parents. Puis il a fallut que je tombe sur une petite folle et hystérique du nom de Crusaé. Le début de mes problèmes … Puis de fil en aiguille, j’ai rencontré Metsubi puis d’autres personnes … Au final … Tu vois … J’ai rien contre vous, juste que vous vous en prenez aux personnes auxquelles je tiens. Et à part Metsubi … et Crusaé … Il ne me reste plus personne. Vous avez tout fait pour que le reste disparaisse. La personne qui n’assume pas ses sentiments … ou alors qu’à moitié … C’est bel et bien toi … Penses-tu qu’Elugabeth t’excusera pour ce que tu as fait ? »

« Elu … gabeth. » murmura l’homme, ses pensées dérivant du combat un court instant.

Un instant qui lui fit payer le prix fort. L’adolescent puisa une dernière fois dans la totalité de ses ressources, disparaissant de la vue d’Hosor avant d’apparaître à cinq mètres de lui. Il lui tournait le dos, l’adolescent étant dans un triste état. Les craquements sonores semblaient émettre de la globalité de son corps voir même à l’intérieur …

Il se retourna, observant Hosor qui s’était immobilisé ou presque. L’homme se tourna à son tour, l’observant longuement. Puis avec lenteur, il posa le genou droit au sol, sa main le retenant de s’écrouler sur celui-ci. L’adolescent s’avançait peu à peu vers lui. Il pouvait voir ses yeux vides d’expression … mais en même temps si calmes et si haineux … Haineux envers lui. Il pouvait voir la main droite qui commençait à faire apparaître ses marques.

« Tu es plus … qu’un humain … Tu le sais … n’est-ce pas ? »

Laisser un commentaire