Chapitre 29 : Une idée absurde

ShiroiRyu
ShiroiRyu

Les derniers articles par ShiroiRyu (tout voir)

Chapitre 29 : Une idée absurde

« Pourquoi est-ce qu’il a fallut que j’en parle ? Mais pourquoi ?! »

Il était en train de faire les cent pas dans sa chambre. C’est vrai. Maintenant qu’il avait évoqué cette idée à Elise, celle-ci cherchait absolument à savoir de quoi il parlait. Le problème, c’est que cette idée était risquée … très risquée.

« Elle comprend pas que je joue ma vie hein ? »

Elle n’a aucune idée des embrouilles dans lesquelles ils risquent de plonger en agissant de la sorte. Pour autant, en un sens, il veut lui faire plaisir. Il veut la rendre heureuse … et pour ça, il n’y a pas cinquante six solutions.

« Si l’empereur apprend que je suis responsable de tout ça … »

Et puis, il n’a pas encore donné les détails à Elise. Il lui a simplement dit qu’il y avait une chance qu’elle puisse retrouver Royan définitivement. D’un côté, ça lui facilitait aussi la vie à lui. Il n’aura pas penser à cette imbécillité de mariage.

« Pas qu’Elise ne soit pas une jolie fille … mais non. Ca ne se fait pas et je ne veux pas. »

C’était aussi simple que ça ! Elise était en couple avec Royan. Et voilà le fin mot de l’histoire. Plus besoin de tergiverser à ce sujet ! Il eut un petit rictus de dépit, se disant que ça ne serait pas une bonne chose dans le fond. S’il présentait son idée d’une mauvaise façon, à Elise, en privé, bien entendu, elle risquait de refuser, déclarant que ça serait trop dangereux et tout le reste. Bref, il ne voulait pas l’entendre, c’était tout.

Enfin ! Maintenant, il est l’heure de sortir et prendre un peu l’air. Et le voilà qui décide de quitter le château. Hmm … Bien entendu, il s’était promis de ne pas abandonner Elise mais … il avait besoin aussi de souffler un peu. Se préparant à quitter le château, voilà que deux mains vinrent empoigner son bras.

« Et bien, et bien … Où est-ce que tu comptais aller, Tery, tu peux me le dire ? »

« Elise … J’avais envie de me balader un peu hors du château. Je ne te l’ai pas proposé pour justement éviter les soucis. Tu as l’air d’avoir une bien meilleure mine par rapport à hier. »

« Roh … Vil flatteur que tu es ! Tu sais parler aux démones, toi, n’est-ce pas ? Plus sérieusement, j’ai réussi à dormir paisiblement maintenant que je vais mieux. Rien que la petite marche des derniers jours suffit à me fatiguer. »

« Alors, pourquoi tu ne vas pas te reposer ? Si je t’emmène en ville, je ne suis pas certain que ça va être très bon pour les rumeurs … mais aussi pour ton corps. »

« Il faut que je me forces et puis, tu as sûrement quelque chose à me dire, non ? »

Non. Pas en pleine ville, pas dans les ruelles ! Elle est complètement folle ou quoi ? Il la regarde en clignant des yeux. Le pire est quand elle est sérieuse comme maintenant ! Ca rend le tout complètement … aberrant. Pour autant, il fait un petit mouvement de la tête.

« Suis moi alors … et s’il te plaît, ne prends pas mon bras. Les démons vont vraiment se poser des questions. Surtout si des servantes ou soldats ont entendu nos conversations avec l’empereur. J’espère que non … en vue de ce qui a été dit. »

« Hahaha, pour ça, tu peux être sûr et certaine que personne n’a entendu. Mon père m’a déjà avoué qu’en fait, il est capable de créer une zone de silence autour de nous. Ainsi, personne ne peut entendre ce que l’on se dit mais par contre, l’inverse est possible. »

« C’est un pouvoir excellent ! Il a vraiment … de ces sorts qui sont utiles. »

« Héhéhé ! Je le sais, je le sais. Je trouve ça génial aussi mais bon … Disons qu’il y a tellement eut de soucis qu’il faut avoir recours à ce genre de stratagème malheureusement. »

« Pas besoin de plus de détails, Elise. Je crois que j’ai parfaitement compris ce que tu voulais dire. Hmm … j’espère que je pourrais retourner à la surface bientôt. »

Il n’avait aucune idée de quand la prochaine expédition aura lieu. A partir de là, il devait juste patienter … et surtout, est-ce qu’il sera pris ? Car ça ne s’était jamais réellement bien passé les précédentes fois hein ? Il préférait ne pas se faire trop d’illusions.

« Si ça pouvait tarder un petit peu … car j’aimerai bien y participer. »

« Je ne sais pas si c’est vraiment recommandé dans ton état, Elise. Mais bon, j’imagine que je parle dans le vent, n’est-ce pas ? »

« Hmm … Oui ? Qu’est-ce que tu disais ? Tu peux répéter ? » murmura t-elle tout en faisant un grand sourire en sa direction. C’était exactement ça.

« Fais donc la fière. Ah … Bon ben … Tu veux que l’on ailles voir Héraisty ? Ca fait assez longtemps … j’aimerai bien la tenir au courant … sans rentrer dans les détails. »

« Hmm, tu ne peux pas te passer d’elle, hein ? Bon … Allons-y alors. »

C’était tout simplement pour la tenir au courant, rien de plus, rien de moins. Il ne fallait pas s’imaginer des choses saugrenues, comme … il ne savait pas quoi exactement mais voilà, comme des choses comme ça, quoi !

Heureusement, Héraisty était plutôt contente de le voir, même si elle était étonnée de le voir accompagné avec Elise. La démone aux cheveux auburn fit un petit sourire accompagné d’une salutation, Héraisty venant les rejoindre, prenant sa pause.

« Tu peux te mettre absente quand tu le désires ? C’est pas mal du tout ça ! »

« Et encore, c’est juste parce que c’est Tery et vous, princesse Elise. Normalement, je ne peux pas quitter mon poste aussi aisément que ça. »

« Hahaha … Comme quoi, y a du bon à être une princesse dans le fond, non, Tery ? »

« Hmm … Disons que si c’est que pour ce genre d’avantages, je ne sais pas trop quoi penser. »

« Vous vous entendez bien … comme les rumeurs le signalent. Pour autant, Tery m’a toujours déclaré qu’il n’y avait rien entre vous. C’est vrai, n’est-ce pas ? »

« Oh ? Et pourquoi cela t’intéresses t-il, Héraisty ? » demanda aussitôt Elise avec un petit sourire mauvais, comme si elle s’amusait aux dépends de la démone.

« Simplement pour me renseigner. Cela reste une rumeur persistante … et en plus, d’autres évoquent le fait que le roi voudrait marier sa fille le plus tôt possible. J’ai cru entendre des rumeurs évoquer de nombreux nobles qui voudraient tenter leur chance. »

« Et bien, qu’ils continuent de tenter car je suis pas du tout intéressé par leurs petits jeux. J’ai beaucoup mieux à faire de mon côté ! »

Et voilà ! Elle se renfrognait sur place tandis que le jeune homme lui passait une main sur le sommet du crâne comme pour lui signaler que ce n’était pas bien grave. Bon ben, ils se mettaient en route ? Et s’ils s’éloignaient un peu de la ville.

« Si y a un petit souci, vous en faites pas, je pense que je tenterais de vous protéger. »

« Tu penses que tu tenteras ? Tu n’as pas plus rassurant dans le fond ? »

« Pas le moins du monde, Elise ! Mais bon, vous en pensez quoi ? Héraisty, tu es repartie en mission depuis que tu es venue nous chercher ? »


Il remarqua aussitôt le petit voile dans les yeux de la démone. Ah … Sujet peut-être un peu déplacé. Pourtant, il ne pensait pas à mal, comme d’habitude mais bon … Ce n’était sûrement pas suffisant. Il vint pourtant se rapprocher d’elle, léger sourire aux lèvres, lui tapotant à elle aussi le sommet du crâne en disant :

« Je m’excuse, ma question était sûrement déplacée … pour ne pas changer. »

« Non, non ! Ce n’est pas toi, Tery ! Simplement ,je sais parfaitement que … comme souvent, dès que j’ai fait un truc qui est bien, les autres n’apprécient que moyennement. Si tu veux tout savoir, je suis juste enfermée jour et nuit dans les bureaux, remplissant des dossiers sans en jamais voir réellement la fin. On sait parfaitement que c’est mon flair qui a réussi à vous retrouver mais cela ne plait pas du tout et voilà tout … »

« Ils devaient s’imaginer sûrement que c’était encore une bêtise et ils ont envoyé une « débutante prometteuse » pour qu’elle se plante. » complèta Tery comme s’il trouvait tout cela évident. « Dommage pour eux, ça s’est retourné contre leur personne et ton nom doit être sur toutes les lèvres depuis tout ce temps hein ? »

« Disons que j’ai ma part de célébrité mais que j’aimerai bien m’en passer. »

« Hahaha ! Je vois, je vois … Bref, mesdemoiselles, je vous promets de vous protéger si nous sortons un peu de la ville. De toute façon, on sait parfaitement que certains vont nous attendre, n’est-ce pas, Elise ? »

« AH ! Euh … Oui … C’est … vrai. Tu es certain, Tery ? »

Elle posait la question mais elle n’était clairement pas rassurée par tout cela maintenant qu’il en parlait. Pour autant, le jeune homme était là, en face des deux femmes à cornes. Il tapa du poing contre sa poitrine, déclarant :

« Si je vous dis que personne ne vous fera de mal, vous pouvez me faire confiance. »

« Je ne sais pas pourquoi tu veux absolument aller hors de la capitale … mais bon, d’accord. »

« Il en est de même pour moi, Tery. » compléta Héraisty. Il tapa dans ses mains avant de dire d’une voix enjouée :

« Alors, c’est parfait ! Ne perdons pas plus de temps que nous n’en avons. On va faire quelques petits achats si on a faim sur la route et zou ! »

S’il était motivé ? Bien entendu … Mais ses motivations étaient bien différentes de ce qu’il montrait aux deux femmes. Il avait envie de faire une petite purge et il comptait bien sur cet événement pour y arriver. Il savait que certains en voulaient à Héraisty pour son « ascension » et il avait même entendu l’empereur parler de récompenser la renifleuse responsable de cette découverte. Il avait alors évoqué l’idée de patienter un petit peu.

Quant à Elise, il n’était pas stupide. Il sentait parfaitement le regard de certains démons dans les rues. Et pas forcément des bons. Oui … Même parmi la populace de « base », certains avaient tout simplement envie que la princesse disparaisse une bonne fois pour toutes. Autant dire que ce n’était pas très appréciable comme nouvelle mais qu’il fallait pour autant s’y faire sans trop se poser de questions hein ?

Pour sortir, ce ne fut pas bien difficile mais plutôt long. Cela se voyait que ça commençait à dater le fait qu’il n’ait pas quitté la capitale depuis quelques temps. A la sortie, les soldats haussèrent un sourcil en voyant la princesse mais celle-ci fit un petit geste de la main pour signaler qu’il n’y avait aucun problème.

« Au moins, tout le monde ne veut pas te tuer dans les environs. »

« Tu peux arrêter avec tes paroles morbides, s’il te plaît ? C’est pas rassurant du tout quand tu t’exprimes comme ça, tu le sais pourtant, hein ? »

Il le savait mais cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Un petit sourire aux lèvres et voilà qu’il prenait les devants par rapport aux deux femmes cornues. BON ! Mais en même temps, il restait sur ses gardes. Bien entendu, il avait pris ses armes et même si elle mettait un peu de distance avec eux … Clari, ou du moins la femme-golem, était dans les environs. C’est pourquoi il se sentait quand même un peu en confiance.

« C’est … toujours aussi différent … de sortir en y allant à pied qu’en utilisant un véhicule de locomotion. » murmura faiblement Héraisty sans pour autant se plaindre.

« Comme on dit chez nous : « La marche, c’est la santé ! » Ca ne peut faire que du bien à tes petits pieds que de faire quelques pas pour muscler tout ça. »

« Hey, ne me fais pas passer pour quelqu’un qui reste assis toute la journée sur un siège. »

« Tu sais parfaitement que ce n’est pas mon genre. »

Par contre, quelques minutes à marcher dans les environs et il s’arrêta tout simplement avant de pousser un léger soupir. Plaçant ses mains sur le sol, il murmura :

« Si vous voulez bien éviter de bouger, mesdemoiselles. Nous sommes arrivés à l’endroit que j’avais prévu. Bon bon bon … Clari … »

« Clari ? » questionna Elise en lui demandant ce qui se passait. Plusieurs cris fusèrent de tous les côtés en même temps qu’une bourrasque vint les entourer, faisant lever les chevelures d’Héraisty et Elise qui poussèrent des cris de surprise.

Plusieurs corps décolèrent dans les airs en même temps que Tery faisait sortir de nombreuses pointes de pierre, celles-ci quittant le sol pour venir se loger dans les corps sauf deux qui réussirèrent à éviter au dernier instant les attaques.

« Visiblement, y en a deux qui sont plus doués que les autres … mais vouloir absolument terminer votre boulot commencé … en ne faisant même pas attention aux alentours, je crois que vous me jugez vraiment très mal … Donc une leçon va s’imposer. »

« Sal … Salopard ! Depuis quand est-ce que tu le savais ?! »

« Qu’est-ce que vous pensiez que je faisais depuis le début ? Depuis que vous avez tenté de tuer Elise ?! Que je me tournais les pouces ?! Que j’allais vous laisser essayer une nouvelle fois ?! Je me suis renseigné, j’ai tendu l’oreille, j’ai écouté les rumeurs. Je ne sais pas quel membre de sa famille est responsable de cette attaque mais je finirais bien par le trouver … et vous allez m’y aider. »

« Tery … Tu commences un peu à me faire peur … tu sais ? »

« Elise … Je te promets que je vais te ramener à la surface. Ce monde ne te mérite pas et il vaut mieux que tu restes aux côtés de Royan. On te fera passer pour morte … ou capturée … mais il vaut mieux un mensonge que la réalité. »

Craquement d’os. Il a penché la tête sur le côté et il a le sourire mauvais … celui des jours où il valait mieux ne pas se lever. Il n’entend aucune voix mais cette rage que Manelena lui avait dit, il y a de cela des années, de focaliser sur une seule personne, cette rage était maintenant animée envers les deux assassins démoniaques qui se présentaient à eux trois.

« Je ne vais pas vous laisser échapper. Vous ne pourrez pas vous enfuir. »

« Nous enfuir ? HAHAHA ! Tu as été incapable de faire quelque chose de correct et c’est bien parce que tu n’étais pas là qu’elle a faillit y passer. On va juste réparer cette erreur et terminer le travail. Dommage pour la renifleuse, elle s’est entourée de mauvaises personnes. »

« Tery … Je voulais te demander … Est-ce que j’étais vraiment prévue pour ce piège ou non ? Fais attention à ce que tu vas dire. »

« Vu que c’est Elise qui voulait te rencontrer, la réponse est non … et désolé pour tout ça. »

« Tu n’as pas à l’être. Bon … Je ne crois pas être capable de me battre correctement, Tery. Je ne suis pas … vraiment faite pour ça … mais je devrais pouvoir me défendre. »

« Et je ne comptes pas attendre qu’ils viennent m’agresser, Tery. Tu peux compter sur moi. »

Pas besoin d’elles. Héhéhé. Il en était hors de question. Il venait de dire ouvertement son projet en ce qui concernait Elise. Même si le roi risquait de le haïr pour ça … même si l’empereur Malark allait sûrement chercher à le tuer ensuite, Elise allait retourner à la surface. Il s’en était fait une promesse … mais pour ça … MAIS POUR CA … Il fallait absolument briser cette envie de l’assassiner, même si ce n’était que temporaire.

Il poussa un grognement de mécontentement avant de se mettre à courir à toute allure vers son premier adversaire. Il ne devait pas attendre plus longtemps ! Ses mains étaient devenues des griffes de pierre alors qu’il cherchait aussitôt une ouverture sur son adversaire.

« Tsss ! Dire que ça devait se passer autrement ! Comme d’habitude, c’est moi qui va devoir tout arranger ! Je vous jure, ils sont incapables de se débrouiller seuls. »

Hum ? Le jeune démon aux cheveux bruns fit un mouvement sur le côté, esquivant au dernier instant ce qui semblait être un fil argenté … avec au bout une pointe ? C’était comme ça qu’ils se battaient ? C’est vrai … rapide et efficace si ça ciblait bien.

Sauf que ce n’était pas le cas actuellement qu’ils allaient se planter lourdement ! Il n’allait pas se laisser faire, loin de là ! Il était juste en train d’observer qu’Elise et Héraisty n’étaient pas en danger pas sa faute. Une erreur de sa part et ça pouvait très vite dégénérer … ce qu’il ne voulait pas du tout, loin de là.

« Finissons en dès maintenant. »

En fait, il n’avait pas à réfléchir. Il voulait juste exterminer ces types, non ? Alors, la question ne se posait pas. Il s’arrêta subitement avant qu’un pieux de pierre ne sorte du sol, imposant et énorme, le faisant grimper en direction du plafond de pierre.

« Tu crois vraiment que tes singeries vont pouvoir me stopper ?! »

« Pas le moins du monde … mais ça devrait permettre aisément de faire un peu de nettoyage de tout ça. Bye bye. »

Il avait posé une main sur le pieu de pierre sur lequel il se trouvait, celui-ci se fissurant avant que Tery ne fasse un saut pour se diriger vers le second assassin qui s’était déjà élancé en direction des deux démones.

Lorsque le pieu de pierre s’était brisé après le saut de Tery, voilà qu’une pluie d’aiguillons tombait du plafond, venant se planter de toutes parts dans le corps du démon qui ne put esquiver cela, mettant un terme à sa courte vie sans même qu’il ne puisse réagir et s’enfuir.

« NE BOUGES PAS DE LA, TOI ! CLARI ! »

« D’accord … Tery. » déclara une voix féminine, le jeune homme secouant la tête.

Il n’avait pas le temps de se demander s’il venait de rêver ou non. Alors qu’il remarquait que l’assassin cherchait à l’éviter avant qu’il ne tombe au sol, une lame d’air vint le trancher en deux. Et devant ses yeux grands ouverts, la pointe d’une griffe de Tery se logea dans son crâne, en terminant encore plus avec son existence.

« Merci … Clari. » chuchota simplement Tery, comprenant qu’en ayant agit de la sorte, elle l’avait tout simplement aidé. Mais il avait donné un ordre … et elle y avait répondu. Le truc, c’est que c’était exactement ce qu’il voulait.

Le problème … C’est qu’il avait bel et bien entendu une voix féminine lui adresser la parole. Pour autant, il se redressa, se tournant vers Elise et Héraisty. Dommage pour elle mais elles n’auront pas à se battre … que ça leur plaise ou non.

« Vous allez bien les filles ?! » cria Tery avant de se positionner face au cadavre tranché en deux du démon le plus proche de lui.

Fichu assassin, il n’avait eut que ce qu’il méritait de toute façon. Mais l’heure n’était pas venu au crachat sur ce cadavre. La femme golem … Clari … Il n’avait pas rêvé. Elle avait pris la parole, n’est-ce pas ? Pour autant, en venant vers elle, il murmura :

« J’imagine que tu ne va pas m’adresser la parole … hein ? Tu peux juste me signaler où sont ceux qui ont été attaqué par surprise ? Il y en a peut-être un encore en vie. »

Et voilà que la femme golem désigna un endroit d’un doigt de pierre. Sans se préoccuper plus d’Elise et Héraisty, le jeune homme cornu se dirigea vers la zone pointée du doigt, poussant un léger marmonnement en regardant les corps au sol.

« Ca sert à rien, ils sont complètement morts. Pff … Bien entendu ! Il fallait s’en douter dans le fond … Tsss …Bon … Pas grave. »

Il valait mieux retourner auprès des deux démones même si en voyant le regard d’Elise, il comprenait qu’elle n’appréciait pas du tout ce qui venait de se passer. Pour autant, il balaya l’argument non-dit d’un mouvement de la main :

« Tu pourras m’en vouloir … mais ces assassins ne te poseront plus de soucis. Entre ceux-là et les précédents qui ont tenté de te faire du mal, ils éviteront de te chercher des noises dorénavant. Comme ça, c’est fait et ils vont très vite se calmer. »

« Ce n’est pas ça … J’aime pas être utilisée de la sorte, Tery. Je pensais que tu voulais te détendre un peu. Au final, tu m’as emmené directement dans un piège ! »

« Non … Je t’ai utilisée comme appât et j’en suis désolé … mais tant que je n’avais pas leurs morts, je n’aurai pas réussi à me calmer. Pardon. »

Il n’était pas réellement désolé … mais un peu soulagé. Il avait réussi à éliminer ces enfoirés. Cela ne voulait pas dire que c’était terminé … mais à côté, cela allait calmer le jeu pour quelques instants. Et puis, Elise n’avait pas évoqué encore ce qu’elle pensait de son plan. Il n’allait pas s’en plaindre. Et Héraisty dans tout ça ? Il n’en savait trop rien … mais il était maintenant d’une humeur de chien et elles aussi. Ah … Mauvaise journée que voilà.

Laisser un commentaire